MLS

Les espoirs du TFC s'éteignent

Publié | Mis à jour

Les minces espoirs du Toronto FC de participer aux séries éliminatoires en 2022 ont pratiquement chuté à zéro, samedi au Mercedes-Benz Stadium, où ils se sont inclinés 4 à 2 face à l’Atlanta United.

Les spectateurs ne devaient pas fermer les yeux une seule seconde en deuxième demie, puisque l’ensemble des six buts ont été inscrits au retour des équipes sur le terrain, après la mi-temps.

Les favoris de la foule ont bénéficié d’un héros offensif plutôt inusité, alors que le défenseur central Juanjo Purata a réussi un tour du chapeau. Le Mexicain de 24 ans a pleinement profité de son grand gabarit, lui qui a marqué chacun de ses filets d’un coup de tête à la suite d’un coup de pied de coin, respectivement aux 47e, 62e et 89e minutes.

Thiago Almada a été l’auteur de l’autre filet des siens, à l’aide d’une frappe puissante et précise, à la 74e minute. Luiz Araujo a aussi eu la chance de marquer pour Atlanta, mais il a vu sa tentative du point de penalty, en première demie, être bloquée par le gardien Quentin Westberg.

Ayo Akinola, à la 52e minute, et Federico Bernardeschi, sur penalty, 15 minutes plus tard, ont assuré la réplique du «TFC».

Avec trois matchs restants à son calendrier, la formation ontarienne n’est pas mathématiquement éliminée du portrait des séries éliminatoires. Elle peut cependant obtenir un maximum de 43 points pour clore sa saison et le Crew de Columbus, qui détient actuellement le dernier billet donnant accès au bal automnal, en compte 41, avec quatre matchs à jouer.

New York City rate une belle occasion 

Le New York City FC avait l’opportunité de repasser au classement devant son rival de la Grosse Pomme, les Red Bulls de New York, mais le Charlotte FC a fait fi d’un carton rouge pour l’emporter 1 à 0, samedi, au Bank of America Stadium.

Le NYCFC demeure au quatrième rang de l’Association de l’Est de la Major League Soccer (MLS), avec un point de moins que les Red Bulls, avant les matchs de la soirée. L’occasion était tout de même belle avec un adversaire qui se défendait à 10.

Le capitaine de Charlotte, Christian Fuchs, a été chassé du match à la 56e minute pour un coup de coude donné au défenseur Tayvon Gray. Après consultation auprès de la reprise vidéo, l’officiel a décerné un rouge à l’Autrichien.

New York n’a toutefois cadré qu’une seule frappe vers le gardien Kristijan Kahlina pendant toute la rencontre. L’unique but a été inscrit par Daniel Rios sur une déviation de la tête, à la cinquième minute de jeu.

Charlotte n’est que la deuxième équipe d’expansion dans l’histoire de la MLS à vaincre deux fois dans la même saison les champions en titre du circuit. Le 17 août, la formation de la Caroline du Nord avait défait le NYCFC 3 à 1.

Charlotte FC vs New York City FC -

Les Red Bulls creusent l’écart

Plus tard dans la journée, les Red Bulls ont donc profité des ratés de leurs rivaux de la métropole américaine pour accroitre leur avance au troisième rang dans l’Est, eux qui ont défait le Revolution de la Nouvelle-Angleterre 2 à 1, au Red Bull Arena.

Les favoris de la foule ont d’abord fait preuve de caractère puisqu’ils sont revenus de l’arrière, après avoir vu Thomas McNamara ouvrir la marque en faveur des visiteurs, à la 53e minute.

Cristian Casseres a toutefois nivelé le pointage cinq minutes plus tard et Lewis Morgan a inscrit le but vainqueur, du point de penalty, à la 78e minute.

La formation new-yorkaise s’est ainsi approchée à trois points du CF Montréal, détenteur du deuxième rang. Les hommes de Wilfried Nancy ont toutefois joué un match de moins.

New York Red Bulls vs New England Revolution -