Crédit : AFP

MLB

Edwin Jackson tire finalement sa révérence

Publié | Mis à jour

Après avoir porté les couleurs de pas moins de 14 équipes du baseball majeur, dont les Blue Jays de Toronto, le lanceur Edwin Jackson a annoncé qu’il prenait sa retraite, samedi.

Âgé de 39 ans, le droitier d’origine allemande n’a surpris personne en tirant sa révérence. Sa dernière présence sur le monticule d’une équipe des Ligues majeures remonte au 28 septembre 2019, alors qu’il évoluait avec les Tigers de Detroit.

Quelques mois auparavant, lorsqu’il a disputé son premier match avec l’équipe de la Ville Reine, Jackson est devenu le premier joueur de l’histoire du circuit Manfred à jouer pour 14 équipes.

«Je suis heureux d’accrocher mes crampons aujourd’hui [samedi], a-t-il écrit sur Instagram. Je suis très reconnaissant que 14 organisations différentes m’aient permis de les représenter.»

Au-delà du fait qu’il a disputé une rencontre avec presque la moitié des équipes du baseball majeur, Jackson a participé au match des étoiles en 2009 et a contribué au sacre des Cardinals de St. Louis en 2011. Il a aussi réussi un match sans point ni coup sûr avec les Diamondbacks de l’Arizona en 2010.

En plus des équipes mentionnées, Jackson a joué avec les Dodgers de Los Angeles, les Rays de Tampa Bay, les White Sox et les Cubs de Chicago, les Nationals de Washington, les Braves d’Atlanta, les Marlins de Miami, les Padres de San Diego, les Orioles de Baltimore et les Athletics d’Oakland.

«Cela prouve que j’ai fait preuve de beaucoup de persévérance, s’est-il vanté. Je n’ai jamais abandonné. Pour moi, plus la tâche était ardue, plus je travaillais fort et plus je voulais prouver que j’avais ce qu’il fallait pour inscrire des retraits dans les Ligues majeures.»