Crédit : AFP

Premier League

Décès de la reine: la Premier League critiquée pour le report des matchs

Publié | Mis à jour

La décision des autorités du football professionnel anglais d'ajourner tous les matches du week-end à la suite du décès de la reine Elizabeth II a fait l'objet de critiques, notamment d'anciens joueurs qui y voient une « opportunité manquée » de lui rendre un dernier hommage. 

Dans la foulée de l'annonce du décès de la reine jeudi, la Premier League a décidé de reporter toutes les rencontres du week-end en signe de respect à Elizabeth II, soulignant « sa vie extraordinaire et sa contribution à la nation ».

La Premier League a pris cette décision alors même que le gouvernement britannique estimait que le report des compétitions sportives n'était pas obligatoire en cette période de deuil national.

D'autres disciplines ont ainsi décidé de reprendre la compétition samedi après avoir mis entre parenthèses leurs épreuves vendredi, pour rendre hommage à la monarque: c'est le cas du cricket, avec une rencontre entre l'Angleterre et l'Afrique du Sud, du championnat de rugby ou encore d'une épreuve du PGA Tour.

L'ancien attaquant de Liverpool et de l'équipe d'Angleterre Peter Crouch s'est interrogé sur la pertinence d'ajourner les matches de Premier League: « Je sais que ce n'est qu'un jeu et que certains événements sont bien plus importants mais imaginez si les matches avaient eu lieu ce week-end. Les brassards noirs, les minutes de silence, l'hymne national (...) devant des millions (de téléspectateurs) regardant dans le monde entier. Est-ce que ça n'aurait pas été une meilleure façon de lui dire adieu? »

Lors de leurs rencontres européennes, jeudi soir, Manchester United, Arsenal et West Ham avaient rendu hommage à la reine, arborant brassards noirs et observant une minute de silence. Les partisans de West Ham ont même plusieurs fois entonné le « God save the Queen ».

Ces marques de respect ont visiblement alimenté les critiques contre la décision de la Premier League, qualifié de « ridicule » par le célèbre présentateur de télévision Piers Morgan.

« Les événements sportifs devraient être maintenus. 1/La reine aimait le sport et 2/Ce serait bien de voir/entendre de larges foules chanter l'hymne national en hommage à sa Majesté », a-t-il dit, recevant le soutien de l'ex-défenseur international Gary Neville.

Les partisans d'Arsenal ont également fait part de leur frustration: « Notre position, que nous avons partagée avec les autorités du football, c'est que la grande majorité des partisans auraient aimé aller au stade ce week-end et rendre hommage à la reine ».

Mais la présidente de la Football Association Debbie Hewitt a défendu la décision: « Nous sommes tous d'accord à 100% que c'était la bonne décision pour rendre hommage » à la reine, a-t-elle jugé.