Crédit : AFP

Bundesliga

Allemagne: le Bayern toujours au ralenti

Publié | Mis à jour

Le Bayern Munich a enregistré un troisième match nul consécutif en Bundesliga samedi à domicile contre Stuttgart (2-2) lors de la 6e journée, pendant qu'un Leipzig renaissant a éteint Dortmund (3-0) pour la première de son nouvel entraîneur, Marco Rose.

Le couperet a fini par tomber. Après deux buts de Serhou Guirassy annulés pour des fautes en amont sur Joshua Kimmich (51e et 79e), les Munichois ont été rejoints dans les arrêts de jeu.

Fautif, Matthijs De Ligt a concédé un penalty transformé par Guirassy (90e+2), un dénouement logique tant Munich, toujours en recherche de fluidité devant, a manqué de tranchant.

Auteurs d'une première demi-heure poussive, les hommes de Julian Nageslmann avaient pris l'avantage grâce au jeune Français Mathys Tel (36e), devenu à 17 ans et 136 jours le plus jeune buteur de l'histoire du club en Bundesliga.

Il devance ainsi un autre prodige, Jamal Musiala, qui a inscrit le 2e but pour Munich à l'heure de jeu pour reprendre l'avantage quelques minutes après l'égalisation de Chris Fuhrich pour Stuttgart (57e). Pas suffisant pour se mettre à l'abri.

Le Bayern restait sur deux nuls consécutifs en Championnat, à domicile contre Mönchengladbach puis à l'Union Berlin, et se retrouve sous la menace de Fribourg, qui peut reprendre la tête du classement dimanche, justement face à Glagbach.

Leipzig se réveille contre Dortmund

Le RB Leipzig s'est relancé d'une belle manière face à un adversaire de choix en éteignant le Borussia Dortmund (3-0) pour la première sur le banc de Marco Rose, venu remplacer Domenico Tedesco après les déroutes en Bundesliga à Francfort samedi dernier (4-0), puis en C1 face au Shakhtar Donetsk mardi (4-1).

Les coéquipiers de Christopher Nkunku, séduisants quatrièmes du dernier Championnat, ont fait preuve de résilience en se montrant cliniques en attaque et intraitables en défense. Le Borussia n'a cadré aucun tir.

Avec huit points au compteur, Leipzig pointe à la 10e place et freine Dortmund, qui avait la possibilité d'enregistrer un troisième succès de rang et de prendre provisoirement la première place du classement.

Hoffenheim confirme, Francfort surpris

Neuvième de Bundesliga l'an dernier, Hoffenheim continue son début de saison canon! 

En supériorité numérique, les joueurs d'André Breitenreiter ont surclassé Mayence 4 buts à 1 et sont dauphins du Bayern en attendant Fribourg. 

L'issue a été moins joyeuse pour l'Eintracht Francfort, qui a chuté dans son stade contre le mal classé Wolfsburg (1-0), à cause d'un but du défenseur français Maxence Lacroix (60e). 

Le champion en titre de la Ligue Europa reste bloqué dans le milieu du classement, à la 11e place.