NFL

Paris sportifs: les meilleures offres de la saison 2022

Publié | Mis à jour

La saison 2022 de la NFL se mettra en branle jeudi soir, avec un affrontement entre les Bills de Buffalo et les Rams de Los Angeles, au plus grand plaisir des amateurs de paris sportif. 

En ce sens, voici quelques mises à long terme qui pourraient être gagnantes à la conclusion de la campagne : 

Feront ou non les séries éliminatoires? 

Les 32 équipes de la NFL compétitionnent ultimement pour le même but : le Super Bowl. Mais avant de se rendre au match final, ils doivent se qualifier pour les séries éliminatoires, un marché particulièrement attirant pour les parieurs. 

Avec une cote de 2,15 sur Mise-o-jeu +, les Saints de La Nouvelle-Orléans semblent être l’une des équipes les plus intéressantes et potentiellement payantes pour accéder aux éliminatoires. La formation de la Louisiane a raté les séries en 2021, malgré une fiche de 9-7, la même que les Eagles de Philadelphie, qui y ont participé. Encore en 2022, les Saints devraient compter sur une défensive hors pair, en plus de retrouver plusieurs pièces maitresses en offensive. Le quart-arrière Jameis Winston, le porteur de ballon Alvin Kamara et le receveur de passes Michael Thomas ont tous raté une portion ou l’ensemble de la dernière campagne, mais seront de retour en pleine santé pour commencer la nouvelle saison. 

Les Cowboys de Dallas, quant à eux, pourraient bien rater les séries éliminatoires et rapporter trois fois le montant initial si ce scénario se concrétise. La formation texane a participé aux séries éliminatoires en 2021, mais ne l’a jamais fait deux fois de suite depuis les campagnes 2006 et 2007. Ils ont d’ailleurs eu ce privilège, la saison dernière, en tirant profit d’une division Est de la Nationale particulièrement faible, eux qui ont remporté leurs six matchs contre les Eagles, les Commanders de Washington et les Giants de New York. Reproduire ce scénario semble peu envisageable, puisque les trois autres formations se sont toutes améliorées durant la saison morte. 

Pour leur part, les Lions de Detroit ne sont pas parmi les favoris pour faire les séries éliminatoires : ils n’ont pas atteint la danse d’après-saison depuis 2016. Toutefois, les vedettes du documentaire «Hard Knocks», qui suit une équipe par année au travers de son camp d’entraînement, semblent avoir conquis le public. La formation du Michigan est l’une des équipes les plus populaires parmi les parieurs pour accéder aux éliminatoires, selon plusieurs preneurs aux livres américains. Avec une cote de 5,00, un tel pari pourrait vous tenir sur le bout de votre siège jusqu’au dernier match de la saison, ou encore s’écrouler après quelques semaines à peine. 

Pour le meilleur et pour le pire 

Inévitablement, une équipe terminera la saison régulière avec le meilleur dossier de la NFL et une autre avec le pire. Il suffit souvent de regarder la situation des quarts-arrière de chacune des équipes pour déterminer lesquelles sont le plus susceptibles de finir complètement en haut ou complètement en bas du classement. 

Dans cette optique, les Bills de Buffalo sont les favoris – et avec raison – pour conclure la prochaine campagne au sommet du classement. Ils possèdent non seulement l’un des meilleurs pivots du circuit Goodell, mais l’une des équipes les plus talentueuses. Ils jouent aussi dans une division qui ne devrait pas leur donner trop de fil à retordre, avec les Patriots de la Nouvelle-Angleterre, les Dolphins de Miami et les Jets de New York. Leur cote de 5,60, sur Bet99, fait d’eux un pari intéressant. 

Les Seahawks de Seattle pourraient se retrouver à l’autre bout du classement. Avec une cote de 7,40, ils sont les troisièmes favoris pour recevoir ce titre de médiocrité. La formation de l’État de Washington a échangé son quart-arrière étoile Russell Wilson et l’a remplacé avec un tandem peu enviable composé de Geno Smith et Drew Lock. Les Seahawks devraient aussi passer un mauvais quart d’heure dans la meilleure division de la NFL, avec les 49ers de San Francisco, les Cardinals de l’Arizona et les Rams de Los Angeles, qui s’étaient tous qualifiés pour les éliminatoires en 2021. 

Les derniers seront les premiers 

Il est plutôt fréquent de voir une équipe terminer dernier de sa division une saison, puis premier la suivante. En 2021, les Bengals de Cincinnati ont réussi le coup, devenant la huitième équipe dans les sept dernières saisons à le faire. 

Les Ravens de Baltimore, qui se trouvent dans la même division que les Bengals, ont conclu 2021 au quatrième rang de la section Nord dans l’Américaine et pourraient bien être les prochains à réussir l’ascension, avec une cote de 2,40. Ils avaient gagné huit de leurs 12 premiers duels et étaient au premier rang, mais une blessure au pivot Lamar Jackson, mettant fin à sa saison, a fait dérailler le train. Plusieurs autres joueurs partants ont aussi vu leur campagne prendre fin en raison d’une blessure, mais les nombreux retours au jeu en 2022 pourraient les ramener directement au sommet.