SPO-ALOUETTES-ELKS-MONTREAL

Crédit : Thierry Laforce / Agence QMI

Alouettes de Montréal

«Notre plus grand adversaire, c’est nous-même» - Danny Maciocia

Publié | Mis à jour

MONTRÉAL – C’est un Danny Maciocia beaucoup moins débiné par la contre-performance des siens contre le Rouge et Noir d’Ottawa qui dirigeait l’entraînement des Alouettes de mardi.

L’entraîneur-chef par intérim et directeur général des «Als» avait retrouvé son aplomb quatre jours après le manque d’efforts de son club dans un revers de 38 à 24 contre la pire équipe de la section Est.

Maciocia était content de voir que ses athlètes prenaient leurs responsabilités pour ce revers et qu’ils mettaient les bouchées doubles pour ne pas revivre une telle situation.

«Je regarde la façon dont les joueurs se présentent au travail, à nos réunions et à nos entraînements. Ils ont bien répondu», a-t-il affirmé.

«Nous avons aussi un comité de leaders qui ont leur mot à dire dans tout ça, a poursuivi le DG. J’ai rencontré ce comité au début de la semaine et il passe le message aux autres joueurs que nous ne pouvons pas nous permettre de nous présenter et de jouer de cette façon.»

Apprendre

Sans enlever du crédit à ses adversaires, Maciocia est tout de même persuadé que son club est le principal responsable de ses malheurs.

«Notre plus grand adversaire, c’est nous-même, a-t-il déclaré. C’est ce que j’ai dit aux gars en début de semaine. Nous devons arrêter de nous tirer dans le pied avec des interceptions, des revirements et en accordant des jeux explosifs. Si jamais nous pouvons régler ces problèmes-là, je pense que ça regardera bien pour nous.»

Contre le Rouge et Noir, l’attaque des Moineaux a redonné le ballon à leurs rivaux à quatre occasions. La défensive a quant à elle été beaucoup trop souvent inefficace dans les zones profondes.

Pour le maraudeur Marc-Antoine Dequoy, c’est ce type de ratés qui te permet de remettre les choses en perspective.

«C’est un match dont nous devons beaucoup apprendre, a soulevé le Québécois. Nous avons mal joué. C’est une mauvaise performance, mais ça ne représente pas l’équipe que nous sommes.»

«Il s’agit du genre de match qui te fait réaliser que tu n’es jamais rendu. Nous devons renouer avec nos bonnes habitudes et retrouver le chemin de la victoire devant nos partisans, quand les Lions se présenteront chez nous», a ajouté le joueur de deuxième année, en référant au match de vendredi prochain contre la formation de la Colombie-Britannique.

- Frédéric Chagnon, qui a un rôle important sur les unités spéciales, s’est exercé en solitaire et sans équipement mardi. Le natif de Montréal s’est blessé lors du dernier match. Le demi défensif Najee Murray a pour sa part renoué avec ses coéquipiers et son casque. Ce dernier avait raté l’affrontement contre le Rouge et Noir.