Crédit : AFP

NFL

Les Seahawks destinés à la cave du classement?

Publié | Mis à jour

L’entraîneur-chef des Seahawks de Seattle, Pete Carroll, souhaite ardemment voir ses hommes faire mentir certains détracteurs prédisant des misères à son équipe cette saison.

Le départ du quart-arrière Russell Wilson, maintenant un porte-couleurs des Broncos de Denver, en a rendu plusieurs sceptiques. Geno Smith aura le mandat de diriger l’offensive derrière le centre. De plus, la section Ouest de l’Association nationale comprendra des pièges avec la présence des 49ers de San Francisco, des Cardinals de l’Arizona et des champions en titre du Super Bowl, les Rams de Los Angeles.

En dépit de ces menaces, Carroll reste optimiste. Après tout, les matchs se jouent sur le terrain et non sur papier.

«Je ne suis pas du tout d’accord. Je ne pense pas que ces prévisions soient appropriées; ça demeure la pensée des gens. Je ne suis pas dans ce domaine, mais plutôt dans un environnement au sein duquel je dois aider ces gars-là à se préparer à jouer. On a beaucoup de travail à accomplir, sans compter la culture gagnante qu’on veut mettre en place, a-t-il déclaré au réseau ESPN, tel que rapporté par le site de la NFL. Au cours des 20 dernières années environ, on a récolté en moyenne 10 victoires par saison. Vous croyez que je devrais m’attendre à autre chose cette fois? Non, je ne vois pas quelconque raison pour laquelle mes attentes devraient changer.»

Exécuter et ne pas rien entendre

Conséquemment, Carroll pourrait bien motiver ses troupiers en leur mentionnant à quel point leurs dénigreurs les considèrent défavorablement. Ou peut-être pas.

«Je me fiche de ce que les autres disent. Les gens peuvent évoquer des trucs sur les équipes pendant des années, mais ils ne savent rien. Ils ne font que deviner à ce stade-ci. On se présentera pour montrer ce que nous sommes et où nous nous trouvons. Que vous gagnez ou non la partie d’ouverture, vous devez revenir en force et reprendre le travail pour rester sur la bonne voie», a-t-il dit.

Cette rencontre inaugurale aura d’ailleurs lieu lundi contre Wilson et ses Broncos qui seront à Seattle.