Crédit : Dan Hamilton-USA TODAY Sports

CF Montréal

Le CF Montréal impose sa loi

Publié | Mis à jour

Les choses se corsent en MLS à l’approche de la fin du calendrier régulier, alors que plusieurs formations luttent toujours âprement pour entrer en éliminatoires.

Dans l’Ouest, quatre équipes sont au cœur d’une lutte pour les deux dernières places y donnant accès. C’est la même chose dans l’Est à la suite du revers subi par le Toronto FC, dimanche, aux mains du CF Montréal. 

Il reste encore des chances mathématiques au TFC : s’il gagne ses quatre derniers matchs, peut-être, peut-être... mais son rival honni vient de lui faire très mal au BMO Field devant une foule médusée.

Ça avait pourtant mal commencé pour Montréal, qui semblait fléchir immédiatement devant la menace considérable des deux nouvelles vedettes italiennes de Toronto, Federico Bernardeschi et Lorenzo Insigne. Après huit minutes de jeu, c’était 2-0, grâce à eux.

Mais «l’Impact» a gardé son calme et a ensuite commencé à imposer son jeu : dès lors, les nombreuses failles de la formation torontoise ont été exposées et la vapeur a été renversée rapidement.

C’était beau à voir pour les partisans montréalais qui n’ont pas eu beaucoup d’occasions de se réjouir de la sorte contre le TFC depuis... 2016? Pour une fois, le CF Montréal ne sera pas au cœur de la lutte aux éliminatoires en fin de calendrier : sa place y est pratiquement garantie.

Sur ce, voici cinq moments à retenir du dernier weekend en MLS :

Kei l’increvable

Il y a de nombreux bravos à distribuer à l’effectif de l’entraîneur montréalais Wilfried Nancy à la suite du match de dimanche. Saluons ici les efforts de Djordje Mihailovic, qui a marqué sur une très belle frappe après une longue disette : si l’Américain retrouve enfin son rythme du début de saison, attention au CF Montréal dans les prochaines semaines.

Ça débloque pour Djordje! -

Cela dit, il faut aussi souligner la tenue impeccable du vétéran Kei Kamara. À 38 ans, à un salaire minimal, il ne ménage aucun effort et son but inscrit en fin de première demie, qui donnait les devants 3-2 aux siens, était la plus belle des récompenses pour tout ce qu’il donne. Et il ne l’a pas volé :

Quel effort de Kei Kamara! -

La bourde de « Chicharito»

Le Galaxy n’avait pas le droit d’échapper des points contre Kansas City, dimanche, même si la troupe de Peter Vermes a montré des progrès dernièrement. L’attaquant du Galaxy «Chicharito» Hernandez, déjà auteur d’un doublé dans le match, avait l’occasion de donner les trois points de la victoire aux siens en obtenant un tir de pénalité dans les arrêts de jeu. Voici ce qu’il en a fait :

Ce matin, Los Angeles se retrouve à trois points de la dernière place donnant accès aux éliminatoires dans l’Ouest. Mais ce n’est pas terminé.

Nashville déploie ses muscles

Le Nashville SC joue avec plus d’aplomb, dernièrement, et a collé une quatrième victoire de suite, samedi, en l’emportant contre Austin, l’une des bonnes équipes de la ligue en 2022. Au cœur de ce succès, il y a encore Hany Mukhtar, auteur d’un doublé et désormais le candidat numéro un au titre de joueur le plus utile de la saison en MLS : 

Mukhtar et Nashville musèlent Austin -

Les Sounders s’accrochent

Les Sounders de Seattle connaissent une saison compliquée en MLS après avoir remporté la Ligue des champions de la CONCACAF en mai. Les blessures, notamment, ont ralenti le club au point où il apparaît en voie de rater les éliminatoires pour la première fois de son histoire dans la ligue après y être entré en 2009. En fait, Seattle n’a jamais terminé plus bas qu’au quatrième rang dans l’Ouest! Les hommes en vert pointent actuellement au neuvième rang du classement et sont passés bien près de dégringoler davantage, dimanche, avant de se mettre en marche en fin de rencontre pour soutirer un gain de 2-1 au Dynamo de Houston. Ce gain les garde vaguement dans la course aux éliminatoires, mais ils n’ont absolument plus droit à l’erreur.

Les Sounders restent en vie -

Dégringolade en bleu ciel

Rien ne va plus au New York City FC où, manifestement, le départ de l’attaquant Taty Castellanos, au cours de l’été, a fait très mal. New York n’a remporté qu’un seul de ses sept derniers matchs et après avoir passé la majeure partie de la saison dans le top trois du classement dans l’Est, le club pointe désormais au quatrième rang avec de gros soucis pour la fin du calendrier. La troupe dirigée par Nick Cushing s’est pris un 3-0, dimanche, contre un Revolution qui retrouve du poil de la bête et qui pourrait représenter une belle épine dans le pied en éliminatoires :

Le New York City FC en perte de vitesse -

En bonus :

Slonina y va d’un énoncé

Acheté par Chelsea au cours de l’été, le gardien du Fire de Chicago Gabriel Slonina a offert une performance remarquable dans un nul de 0-0 contre Columbus, samedi :