CF Montréal

Le «nouveau» Toronto FC n'intimide pas le CF Montréal

Publié | Mis à jour

Au cours de l’été, le Toronto FC a changé de visage en se munissant d’un monstre italien à deux têtes. 

Le CF Montréal aura dimanche son premier contact avec les «Reds» de Lorenzo Insigne et de Federico Bernardeschi, mais ce n’est rien pour intimider les joueurs. Cet affrontement sera diffusé à TVA Sports à compter de 19h30.

Les deux anciens de la Serie A n’étaient pas encore avec le club au moment où le Bleu-Blanc-Noir l’a emporté 1 à 0, le 16 juillet. Tout a changé dans le dernier mois, car Toronto est passé d’une équipe de fond de classement à une formation qui lutte pour une place en éliminatoires.

«C’est sûr qu’elle est différente, a dit l’entraîneur Wilfried Nancy de cette équipe torontoise, vendredi. Ils ont des atouts offensifs, ils ont énormément de moyens pour se renforcer. C’est une équipe plus en confiance, qui joue différemment maintenant. Ils sont en pleine forme, ils ont de bons résultats, ils ont des joueurs qui font la différence.»

Voyez ici le point de presse complet de Nancy:

Point de presse de Wilfried Nancy -

Défensive agressive

En conférence de presse, vendredi, le pilote du CF Montréal a assuré que ses hommes aiment bien les défis. Insigne et Bernadeschi ont inscrit ensemble 10 buts en huit matchs depuis leur arrivée dans la Ville Reine.

«Ils sont productifs. Encore une fois, il n’y a pas de plan particulier par rapport à ces joueurs-là. Le plan est de défendre le joueur qui sera le plus proche, de défendre de façon plus agressive», a indiqué Nancy.

«On sait que ce sont des joueurs qui aiment rentrer et tirer. Il faudra qu’on soit très agressif sur eux, mais encore, il n’y a pas qu’eux.»

Depuis sa défaite à Montréal, Toronto a montré une fiche en Major League Soccer de quatre victoires, une défaite et trois matchs nuls. Tout comme leurs rivaux canadiens, ils traversent leur meilleure séquence de la saison. Invaincu à ses huit rencontres précédentes, le Club de foot a toutefois baissé pavillon devant les Red Bulls de New York au Stade Saputo, mercredi.

À son seul match au BMO Field en 2022, en demi-finale du Championnat canadien, en juin, Montréal avait été vaincu 4 à 0 en ayant choisi de reposer plusieurs titulaires.