Crédit : AFP

Internationaux des États-Unis

Bianca Andreescu progresse

Publié | Mis à jour

La Canadienne Bianca Andreescu a rappelé à tous qu’il ne faut la compter pour battue aux Internationaux de tennis des États-Unis et ses rivales mieux situées au classement devront s’en méfier.

Championne du tournoi en 2019, l’Ontarienne a livré un message de son cru pendant la nuit de mercredi à jeudi en disposant aisément de la Brésilienne Beatriz Haddad Maia en deux manches de 6-2 et 6-4. Pourtant, la Sud-Américaine s’est récemment illustrée en atteignant la finale de l’Omnium Banque Nationale de Toronto, tandis qu’Andreescu ne figure pas au nombre des têtes de série à New York.

Cela ne l’a pas empêchée de vaincre la 15e favorite en 1 h 28 min, capitalisant sur les 30 fautes directes de sa rivale et réalisant trois bris en cinq occasions. Aussi, les récentes performances de la 48e raquette mondiale sont de bon augure, même si elle retrouvera sur son chemin la Française Caroline Garcia, gagnante du récent tournoi de Cincinnati. Son niveau de confiance est en hausse et qui sait si elle répétera ses exploits accomplis trois ans auparavant?

«J’aime davantage affronter des adversaires redoutables, car je crois offrir plus souvent mon meilleur jeu quand je joue contre elles. Il s’agit d’une bonne nouvelle, mais aussi d’une mauvaise, puisque j’aimerais être à ce niveau nonobstant celle se trouvant devant moi, a mentionné la joueuse de l’unifolié au site du circuit de la WTA. Également, je préfère me retrouver dans des tableaux difficiles, parce que je pense que la victoire est plus savoureuse à la fin. Je pourrais dire que j’ai gagné la compétition en ayant eu un tirage compliqué. J’aime cela.»

Bien au fait des succès de son opposante du jour, Andreescu a pris les grands moyens pour prendre le contrôle du match.

«Je savais qu’elle a très bien fait dernièrement, donc il fallait présenter mon meilleur tennis. Si ça n’avait pas été le cas, l’issue aurait pu être différente. Je me trouvais dans un bon état d’esprit et j’ai bataillé jusqu’à la fin.»

Retrouvailles

Vendredi, Andreescu tentera de venger un échec de 6-7 (5), 6-4 et 6-4 encaissé aux mains de Garcia en finale du tournoi de Bad Homburg, en Allemagne, en juillet. Celle-ci est loin de crier victoire en dépit de ses trois titres obtenus cette année.

«Je tenterai de me concentrer sur mon jeu, ce que j’aime et veux faire, a mentionné Garcia. C’est le plus important. Bianca est une joueuse agressive et puissante, sauf que mon style est identique et je souhaite m’améliorer. Pour ce faire, ce sera une excellente rencontre.»