LHJMQ

Remparts de Québec: une compétition à l’interne qui plaît à Patrick Roy

Publié | Mis à jour

Patrick Roy n’y est pas allé de coups d’éclat lors de la deuxième période de transactions de la saison, qui s’est conclue dimanche dernier. Ses quelques acquisitions apporteront, selon lui, de la profondeur et une compétition interne intéressante.

Roy a fait l’acquisition du gardien de 19 ans Philippe Cloutier des Foreurs de Val-d’Or en compagnie d’un choix de première ronde contre le jeune cerbère Mathys Fernandez.

Ce troc, qui se veut d’abord et avant tout le premier pas vers la transaction qui amènera l’attaquant Justin Robidas à Québec aux Fêtes, permet également aux Diables rouges d’ajouter de l’expérience derrière William Rousseau. Pour l’instant, les Remparts entameront l’année avec trois gardiens, le Montréalais de 17 ans Quentin Miller étant toujours avec l’équipe.

Une bonne compétition

«Ça nous permet de continuer nos évaluations et de créer une bonne compétition chez nos gardiens de but. On prendra les décisions qu’il faut à la période des Fêtes. Quand on a commencé la saison en 1986, on avait aussi trois gardiens [avec les Canadiens qui comptaient aussi sur Doug Soetaert et Steve Penney, NDLR]. Avoir de la profondeur à cette position est toujours bienvenu.»

Pour l’instant, Roy n’a pas d’idée claire sur celui qui sera le second violon derrière Rousseau pour commencer l’année. Il utilisera vraisemblablement les prochains matchs hors-concours de l’équipe, le prochain étant prévu le 9 septembre, afin de se faire une idée.

Place aux jeunes

Quant à l’acquisition du défenseur Édouard Carrier, il s’agit d’abord et avant tout d’une police d’assurance, car le plan de Roy est de donner du temps de glace aux jeunes Mathieu Wener, Samuel Lachance et Vincent Murray.

«C’était important d’amener un vétéran qui connaîtrait son rôle avant d’arriver. Avant de faire la transaction, on a parlé à Édouard et on lui a expliqué où on le voyait dans l’alignement. Il était d’accord avec ça, tant qu’on ne l’empêchait pas de progresser dans l’alignement ce qui n’est pas notre but. Il connaît donc son statut. Notre but est de faire jouer nos jeunes et de leur permettre de jouer avec des vétérans certains soirs pour prendre de l’expérience.»

Les vétérans de la brigade défensive de l’équipe comprendront Nicolas Savoie, Evan Nause, Charle Truchon et Vsevolod Komarov.