Internationaux des États-Unis

Marino progresse sans trop de difficulté

Publié | Mis à jour

La tenniswoman canadienne Rebecca Marino a aisément accédé au deuxième tour des Internationaux des États-Unis, lundi à New York, elle qui a éliminé la Polonaise Magdalena Frech en deux manches de 6-2 et 6-3 à son premier match du tableau principal.

La 106e raquette mondiale a ainsi pu prendre sa revanche sur celle qui la devance de trois rangs au classement de la WTA, puisqu’elle avait gagné les deux précédents duels entre elles, chaque fois en 2021.

Cette fois, Marino n’a eu besoin que d’un peu plus d’une heure de jeu avant de mettre un terme au débat.

La représentante de l’unifolié n’a pas été particulièrement dominante avec les balles en main, mais elle en a fait juste assez pour limiter les chances de son adversaire, qui n’a profité que de deux balles de bris dans tout le match, chaque fois au premier jeu de la deuxième manche, profitant de l’une d’entre elles.

Marino a toutefois été performante en retour de service, gagnant 41% des échanges quand son adversaire mettait sa première balle entre les lignes et 62% en situation de deuxième balle. Plus la manche avançait, mieux Marino jouait sur le service de son adversaire, elle qui a brisé lors des sixième et huitième jeux de chacune des manches.

Marino ne pourra pas prendre son deuxième match à la légère puisque son adversaire, l’Ukrainienne Daria Snigur, 124e raquette de la WTA, a éliminé la septième raquette au monde, la Roumaine Simona Halep, au premier tour. La gagnante de l’Omnium Banque Nationale, à Toronto, s’est avouée vaincue en trois manches de 2-6, 6-0 et 4-6.