Crédit : ROGER GAGNON / AGENCE QMI

LHJMQ

Les Remparts sortent victorieux à Chicoutimi

Nickolas Bergeron

Publié | Mis à jour

Les Remparts de Québec ont fait face à beaucoup d’adversité, mais ils s’en sont tirés avec une victoire de 8-5 sur les Saguenéens de Chicoutimi, vendredi soir, au Centre Georges-Vézina.

«J’ai ressenti une certaine fatigue chez les joueurs, mais ce n’est pas une excuse. Pour les plus jeunes, c’était peut-être difficile. J’ai trouvé qu’on était ordinaire sur nos sorties de zone. Dans l’ensemble, je suis content», a mentionné l’entraîneur-chef des Remparts, Patrick Roy.

C’était un premier match préparatoire cette saison pour Théo Rochette, Pier-Olivier Roy et William Rousseau. De même que pour Sergei Litvinov et Marc-André Gaudet des Sags. Québec a pu compter sur l’arrivée de plusieurs vétérans, et cela a paru à certains égards.

Les Diables rouges ont marqué trois buts coup sur coup en lever de rideau. D’abord, Théo Rochette a utilisé son flair offensif pour ensuite servir une tasse de café à Litvinov en échappée. Puis, Charle Truchon s’est servi de son tir sur réception pour faire 2 à 0 en avantage numérique. Trente-trois secondes plus tard, Davis Cooper a permis aux Remparts de tripler leur avance.

Les Sags ne baissent pas les bras

Ne voulant pas capituler, les représentants du Saguenay ont fait 3 à 2 dans la même période. Jérémy Leroux et Marc-André Gaudet ont tous les deux mérité leur premier but dans l’uniforme bleu et blanc.

«Malgré la défaite, ça reste une évaluation individuelle. Il y a des joueurs qui ont gagné des points, d’autres ont eu plus de difficultés», a affirmé le pilote saguenéen, Yanick Jean.

Vers la moitié du second tiers, Carter Ansems a fait payer l'indiscipline des Remparts et a complété la remontée des Sags. Pour la première fois de la partie, Chicoutimi a pris les devants 4 à 3 à l’aide de Zachary Roy.

Les visiteurs ont enregistré trois filets à la vitesse de l’éclair pour élever le résultat à 6 à 4 en leur faveur. Davis Cooper, Zachary Marquis-Laflamme et Pier-Olivier Roy ont appuyé sur l’accélérateur.

Un dernier engagement calme

La poussière est retombée lors du dernier vingt. Après un but de Lucas Canning, de Québec, Matteo Mann a tenté de causer une autre remontée en marquant de la pointe. Vsevolod Komarov a mis fin au spectacle de buts en portant la marque à 8 à 5.

Patrick Roy et ses hommes auront beaucoup de temps pour réfléchir à leur future formation. La prochaine rencontre préparatoire du club aura lieu le 9 septembre contre les Saguenéens de Chicoutimi à l’Aréna St-Joseph-de-Beauce.