Crédit : AFP

Tennis

Un chemin sinueux attend Félix Auger-Aliassime

Publié | Mis à jour

Le Québécois Félix Auger-Aliassime affrontera un joueur issu des qualifications au premier tour des Internationaux des États-Unis, mais sa tâche risque de se compliquer rapidement s’il l’emporte.

Les organisateurs du tournoi ont procédé au tirage des tableaux principaux chez les hommes et les femmes, jeudi, et «FAA» pourrait affronter le numéro 1 mondial, le Russe Daniil Medvedev, en quart de finale. 

Toutefois, les obstacles seront présents sur sa route avant ce possible rendez-vous. Son duel de deuxième ronde aura lieu contre le Britannique Jack Draper, quart de finaliste à l’Omnium Banque Nationale, ou le Finlandais Emil Ruusuvuori, 44e raquette mondiale. Karen Khachanov, 31e joueur de l’ATP, est l’un de ses rivaux potentiels.

Puis, à son quatrième affrontement, Auger-Aliassime, sixième favori, pourrait en découdre avec le champion du récent tournoi montréalais, l’Espagnol Pablo Carreno Busta, 12e tête de série.

Pour sa part, le Canadien Denis Shapovalov a rendez-vous avec le Suisse Marc-Andrea Huesler, 102e du circuit professionnel. S’il triomphe, l’Ontarien en découdra avec un Espagnol, Jaume Munar ou encore Roberto Carballes Baena. Se trouvant dans le même quart que Rafael Nadal, «Shapo» pourrait retrouver Andrey Rublev en troisième ronde.

Un beau parcours pour Fernandez?

Du côté féminin, la Québécoise Leylah Annie Fernandez se mesurera à la Française Océane Dodin, 99e de la WTA, pour amorcer la compétition. Avec un gain, la 14e favorite jouera ensuite contre la Russe Liudmila Samsonova, 45e au monde, ou une adversaire provenant des qualifications. Plus tard, la deuxième favorite, l’Estonienne Anett Kontaveit, pourrait se dresser sur son chemin.

Quant à l’Ontarienne Bianca Andreescu, championne à New York en 2019, elle aura Harmony Tan, de la France, devant elle pour commencer les hostilités. Si elle dispose de la 111e joueuse du circuit, la Canadienne pourrait croiser le fer avec la Brésilienne Beatriz Haddad Maia (15e favorite), finaliste à Toronto plus tôt ce mois-ci, pourvu que celle-ci dispose de la Croate Ana Konjuh. 

La troisième ronde ne serait pas plus facile pour Andreescu, un choc avec la Française Caroline Garcia, championne à Cincinnati il y a quelques jours, figurant parmi les possibilités.

Les matchs du tableau principal s’entameront lundi.