Crédit : AFP

Tennis

Les yeux tournés vers Serena Williams dès lundi

Publié | Mis à jour

L'Américaine Serena Williams affrontera la Monténégrine Danka Kovinic (80e) au premier tour des Internationaux des États-Unis, qui pourraient être son dernier tournoi avant de prendre sa retraite, selon le tirage au sort effectué jeudi à New York.

L'affiche, prévue lundi, pourrait être délicate pour la légende du tennis, sacrée six fois à Flushing Meadows, face à une joueuse qui a passé cette saison deux tours à l'Internationaux d’Australie - battant au passage la lauréate du derniers Internationaux des États-Unis, la Britannique Emma Raducanu - et à Roland-Garros, où la numéro 1 mondiale Iga Swiatek lui a barré la route. 

D'autant que sa rentrée cet été, après près d'un an d'absence en raison d'une blessure à une jambe, a guère été probante.

Fin juin, à Wimbledon, elle a été battue d'entrée par la Française Harmony Tan. Six semaines plus tard, juste après avoir annoncé que le compte à rebours de sa retraite était enclenché, elle a été sortie au 2e tour à Toronto, par la Suissesse Belinda Bencic. Et dans la foulée, elle a pris la porte dès le 1er tour à Cincinnati, balayée par Raducanu.

Tant et si bien qu'elle a peu de chances de réussir à 40 ans l'exploit de remporter un 24e sacre Majeur historique, qui égalerait le record de Margaret Court, là où tout a commencé pour elle en 1999 lorsqu'elle fut sacrée en Grand Chelem pour la première fois, à 17 ans.

Si Williams, redescendue au 410e rang, franchit son premier tour, elle pourrait immédiatement croiser le chemin de l'Estonienne Anett Kontaveit, deuxième joueuse mondiale.

Crédit photo : AFP

Iga Swiatek aura une entame piano mardi face à l'Italienne Jasmine Paolini (57e) et la tenante du titre Emma Raducanu (11e) devra se méfier de la Française Alizé Cornet (37e). 

Dans leur partie de tableau, relevée, figurent l'Espagnole Paula Badosa (4e), la Japonaise Naomi Osaka (44e), lauréate en 2020, et l'autre soeur Williams, Venus, qui n'a toujours pas annoncé sa retraite à 42 ans.

Programme conséquent pour Nadal

Chez les hommes, en l'absence de Novak Djokovic empêché, car non vacciné, Rafael Nadal, rival du Serbe dans la course aux records en Grands Chelems, aura un programme conséquent dans sa quête d'un 23e Majeur, qui serait son troisième en 2022 après les Internationaux d’Australie et Roland-Garros.

Après un 1er tour largement à sa portée, prévu mardi, contre le modeste Australien Rinky Hijikata (198e), il pourrait croiser la route en 8e de l'Argentin Diego Schwartzman (16e), puis du Britannique Cameron Norrie (9e) et de son compatriote, le phénomène Carlos Alcaraz (4e) en demi-finale.

Ce dernier, révélé à Flushing l'an passé avant son explosion cette année, n'aura pas un parcours aisé. Il pourrait jouer face au Croate Borna Coric (29e), surprenant vainqueur du Masters 1000 de Cincinnati, au 3e tour, avant d'affronter potentiellement en quarts le redoutable Polonais Hubert Hurkacz (10e).

Le premier mondial et tenant du titre, Daniil Medvedev débutera lui tranquillement lundi face à l'Américain Stephen Kozlov (110e), avant d'éventuellement affronter le Français Arthur Rinderknech (58e). 

En huitième il pourrait retrouver le volcanique Australien Nick Kyrgios (26e), qu'il a battu à Melbourne mais qui a pris sa revanche à Montréal, avant une éventuelle demie contre le Grec Stefanos Tsitsipas (5e), qui vient de le battre à ce stade au Masters 1000 de Cincinnati.