CF Montréal

Plus gros transfert de l’histoire du CF Montréal

Publié | Mis à jour

Le directeur sportif du CF Montréal, Olivier Renard, a confirmé jeudi matin que le transfert de Djordje Mihailovic était le plus important de l’histoire du club.

Mercredi, on apprenait que le milieu de terrain américain de 23 ans avait été vendu au club néerlandais AZ Alkmaar où il évoluerait à compter de janvier prochain.

Renard n’a pas voulu confirmer le montant de la transaction qui est présumée s’élever à plus ou 6 millions de dollars américains.

«Il y a deux clubs d’impliqués. Dans la MLS, il y a de la transparence, mais eux [AZ Alkmaar] de leur côté ne veulent pas faire sortir les chiffres. Ce que je peux vous dire, c’est dans les zones évoquées. Il y a effectivement un pourcentage qui nous reviendra s’il devait être vendu à un autre club.»

Doux-amer

Mihailovic reconnaît avoir vécu une journée pour le moins particulière mercredi.

«Ç’a été une journée douce-amère parce que j’ai appris que ma grand-mère est décédée. J’ai passé un beau matin, puis mon père m’a appelé pour m’annoncer la nouvelle», a-t-il relaté.

Comme le hasard fait parfois bien les choses, le CF Montréal affronte le Fire à Chicago samedi. Mihailovic a grandi en banlieue de la métropole de l’Illinois et a amorcé sa carrière avec le Fire.

«C’est une belle coïncidence que le prochain soit à la maison et que je puisse voir ma famille.»

Au bon endroit

Olivier Renard n’a pas nié qu’il a reçu de l’intérêt de nombreux clubs pour celui qui a éclos depuis son arrivée à Montréal l’an passé.

«Il y a des clubs qui auraient pu monter plus haut, je n’en ai pas toujours parlé à Djordje. Il y avait des championnats bizarres où je ne voyais pas jouer Djordje.»

Le directeur sportif montréalais a aussi noté que le club néerlandais a affiché les meilleures dispositions.

«On était en contact depuis plusieurs temps avec AZ Alkmaar, ils sont venus ici plusieurs jours. La première option était de prendre Djordje dès maintenant, mais je ne voulais pas ça.»

Développement

Le principal intéressé estime qu’il a choisi le bon endroit pour la suite de sa carrière.

«AZ a un historique de développeur des jeunes joueurs pour les amener au prochain nouveau. J’ai parlé avec le directeur sportif, ils ont une philosophie similaire à celle du CF Montréal. Je me suis promené au stade et au centre d’entraînement et je m’y suis senti bien.»

Et Mihailovic s’est appuyé sur son entourage afin de prendre la meilleure décision possible.

«J’ai parlé à beaucoup de gens afin d’identifier quel club me conviendrait le mieux. AZ a été clair et je pense que le foot néerlandais me convient bien. Mon père a joué un rôle dans la décision.»

Bonnes dispositions

Olivier Renard ne le cache pas, il a tenté de réaliser la meilleure transaction possible pour toutes les parties impliquées.

«J’ai essayé de rendre tout le monde heureux dans ce deal-là. Le propriétaire, l’entraîneur en gardant le joueur jusqu’à la fin de la saison, de même que le groupe du vestiaire, les médias et les partisans.»

Et il aussi content d’avoir pu retenir les services de Mihailovic jusqu’à la fin de la saison avant qu’il ne prenne le chemin de l’Europe.

«C’était important que Djordje reste. Là-bas, il aurait peut-être joué des dix minutes ici et là dans les premiers matchs.»