Crédit : JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Boxe

EOTTM: un gala à saveur locale en Outaouais

Publié | Mis à jour

Le promoteur Eye of the Tiger Management (EOTTM) tiendra un gala de boxe le 27 octobre au Théâtre du Casino Lac-Leamy de Gatineau et, en plus des Erik Bazinyan, Steve Claggett et Junior Ulysse, les pugilistes locaux Alexandre Gaumont et Harley-David O’Reilly seront en action.

Pour le moment, les adversaires des athlètes de l’entreprise demeurent à déterminer. Toutefois, peu importe ceux qu’ils affronteront, Gaumont (4-0-0, 2 K.-O.) et O’Reilly (débuts professionnels) ont hâte de montrer leur savoir-faire à leur public.

«Je suis vraiment très fier de participer au retour de la boxe dans mon coin. Plus jeune, j’assistais à tous les événements professionnels organisés ici. Maintenant, c’est moi qui serai dans le ring pour faire lever la foule. Je suis donc plus motivé que jamais et donnerai tout ce que j'ai pour offrir une performance mémorable», a commenté le premier par voie de communiqué.

«J'ai toujours rêvé de boxer chez les professionnels après avoir fait mon chemin chez les amateurs. Donc, quand j'ai entendu parler d'un gala à Gatineau, je savais que c'était le moment ou jamais. Franchir cette grande étape devant mon monde est très significatif pour moi, et ce sera une expérience que je vais chérir pour le reste de ma vie» a quant à lui indiqué le Gatinois O’Reilly.

Un retour

Pour EOTTM, il était primordial d’organiser une soirée au Casino Lac-Leamy, puisque Loto-Québec est un partenaire de longue date. Elle espère contribuer au rayonnement de la ville en y présentant des événements d'envergure sur une base annuelle.

«L'engouement que connaissent nos événements en région et le soutien que l'on reçoit des gens d’ici, des administrateurs et des commerçants locaux nous démontrent à quel point il est pertinent d'organiser des galas aux quatre coins du Québec», a estimé le président d'EOTTM, Antonin Décarie.

- Au cours du gala constitué de sept combats, Avery Martin-Duval et Leïla Beaudoin grimperont également dans l’arène.