NFL

Ça dégénère dans un entraînement conjoint Rams-Bengals!

Publié | Mis à jour

Les esprits se sont échauffés lors d’un entraînement conjoint des Rams de Los Angeles et des Bengals de Cincinnati, jeudi, et le joueur de ligne défensive Aaron Donald a même arraché le casque de la tête de deux adversaires avant de les utiliser pour asséner des coups.

Toute la scène a été captée par une caméra au loin. Dans la vidéo, on peut voir le joueur vedette des Rams asséner des coups avec le casque d’un adversaire, alors qu’une mêlée se formait autour de lui, avant d’être projeté au sol.

«Il y avait un peu trop de bousculade, alors nous avons préféré en finir à ce moment, a mentionné l’entraîneur-chef des Bengals Zac Taylor au site de la NFL, après l’entraînement. Nous étions dans la dernière période. Nous avons eu deux bons jours d’entraînement. 

«Est-ce que ça l’aurait valu la peine de faire les derniers jeux quand même? Non. Nous avons donc conclu l’entraînement ainsi.»

Les raisons de cette bagarre sont toujours inconnues. Les Rams et les Bengals se connaissent toutefois assez bien, eux qui étaient les deux équipes en action au dernier Super Bowl, remporté par la formation californienne.

De plus, cette scène n’est pas sans rappeler celle impliquant Myles Garrett, des Browns de Cleveland, et Mason Rudolph, des Steelers de Pittsburgh. 

Durant un match de saison entre les deux rivaux de section, en 2019, le premier avait arraché le casque du second avant de le frapper sur la tête avec le protecteur crânien. Garrett avait hérité d’une suspension d’une durée indéterminée et avait finalement raté six matchs pour son geste.

Dans le cas de Donald, une suspension ne semble pas dans les cartes selon le réseau NFL Network puisque les entraînements conjoints sont la responsabilité des équipes – et non de la NFL.