Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Tennis

Gabriel Diallo bat un compatriote à Granby

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Le Québécois Gabriel Diallo s’est invité au deuxième tour des Championnats Banque Nationale de Granby en battant le qualifié canadien Dan Martin en deux manches de 7-5 et 6-1, mercredi.

Le colosse de 6 pi et 7 po a fait la loi au service avec ses 13 as, remportant 63 % des échanges avec les balles en main. Il a été tout aussi dominant en retour, surtout au deuxième set, en brisant cinq fois son adversaire.

Les deux rivaux se sont toutefois échangé des bris de service dans une première manche plus corsée que prévu pour Diallo face à la 1165e raquette au classement de l’ATP. Martin avait battu les Américains Roy Smith et Connor Farren plus tôt cette semaine pour décrocher sa place dans le tableau principal.

Diallo, 20 ans et 519e joueur mondial, avait obtenu un laissez-passer des organisateurs, lui qui a notamment franchi le premier tour à Vancouver une semaine auparavant.

L’Ontarien de 20 ans Justin Boulais est le seul autre représentant de l’unifolié qui s’est qualifié pour la ronde des 16. La 1837e raquette mondiale a eu raison du Français Clement Chidekh en deux manches de 7-6 (5) et 6-2. Ce dernier est d’ailleurs bien mieux positionné au classement de l’ATP, pointant au 501e échelon.

De son côté, le jeune Liam Draxl n’a pas été en mesure de causer la surprise contre l’Australien Jordan Thompson, troisième favori du tournoi. L’Ontarien (503e) a résisté à l’ancien membre du top 50 mondial pendant 1 h 38 min avant de baisser pavillon 7-5 et 6-1.

Fin de parcours abrupte pour Sebov

Du côté des dames, la Canadienne Katherine Sebov (307e) n’a pas fait long feu face à une adversaire bien mieux nantie en Daria Seville (73e), s’inclinant en deux manches de 6-1 et 6-0.

L’Australienne, qui fait office de neuvième tête de série, a humilié sa rivale pendant un plus d’une heure de jeu. Sebov n’a été en mesure de protéger que trois des neuf balles de bris qu’elle a offertes à Seville, et a été incapable de convertir la seule occasion à laquelle elle a eu droit.

La seule représentante de la «Feuille d'érable» à avoir accédé aux quarts de finale est Rebecca Marino (112e). Elle a fait preuve de combativité en revenant de l'arrière pour écarter la troisième tête de série du tournoi, l'Italienne Jasmine Paolini, en trois manches de 4-6, 6-1 et 6-2.

Marina croisera le fer avec l'Ukrainienne Marta Kostyuk (72e) au prochain tour. Cette dernière a écarté la Canadienne Marina Stakusic (630e) en trois sets de 6-7 (3), 6-4 et 6-1.

Dans le bas du tableau, Cadence Brace (646e) a aussi vu sa route s'arrêter au deuxième tour. La Chinoise Xiyu Wang (75e) a battu la Canadienne de 17 ans en deux sets de 7-6(4) et 6-1.