Crédit : Photo Agence QMI, Pascal Huot

LHJMQ

Les Remparts se vengent de l’Océanic

Le pilote de l’Océanic, Serge Beausoleil, a été très déçu de la performance des siens

Publié | Mis à jour

Après un revers de 4 à 2 vendredi en lever de rideau du calendrier préparatoire dans la LHJMQ, les Remparts ont pris leur revanche sur l’Océanic de Rimouski avec un gain de 2 à 1 contre la formation du Bas-Saint-Laurent mardi soir au Complexe Multidisciplinaire de L’Ancienne-Lorette. 

Si Patrick Roy saluait la performance de ses jeunes, son vis-à-vis Serge Beausoleil était aux antipodes de la satisfaction. 

« J’ai aimé l’effort et l’engagement des gars. Nous avons bloqué beaucoup de tirs. Savoie et Canning se sont bien comportés. Nous n’avons pas lâché et nous avons été récompensés. Nos gardiens ont été solides tous les deux », a dit le pilote des Remparts. 

Patrick Roy a confirmé après le match qu’il y aurait un ménage à trois gardiens pour amorcer la campagne avec William Rousseau, Mathys Fernandez et Quentin Miller. Il a aussi indiqué que des jeunes défenseurs sont en train de brouiller les cartes. « Des gars comme Vincent Murray, Jean-Philip Boudreau et Vincent St-Aubin ont connu un excellent match. Ça s’annonce intéressant pour les deux prochains matchs ». 

Serge Beausoleil déçu

L’entraîneur-chef de l’Océanic, Serge Beausoleil, était surtout déçu de la performance de ses vétérans. 

« Nous avons manqué de fierté et travaillé de manière trop individuelle. Nous avons sûrement donné au moins 70 revirements ». 

Il n’a pas été tendre à l’endroit de ses trois joueurs de 20 ans en uniforme. « Drover (Alex) a passé la soirée à jouer tout seul. Fillion a été correct, et Verreault (Luka), va falloir qu’il commence à comprendre que nous sommes dans un camp d’entraînement parce jusqu’à maintenant, c’est bien en deçà de ce que je m’attendais de lui ». 

L’Océanic a quatre joueurs de 20 ans toujours avec l’autre, William Dumoulin. 

Il a fallu attendre le milieu de la deuxième période pour assister à un premier but. Julien Béland a brisé la glace pour l’Océanic à la faveur d’un avantage numérique sur une séquence amorcée par l’ex-Remparts Xavier Fillion et le premier choix de l’équipe au dernier repêchage, Spencer Gill. 

En milieu de troisième période, les Remparts ont créé l’égalité 1-1 par l’entremise de Lucas Canning, sur des aides de Brady Austin et Charles Savoie. Moins de deux minutes plus tard, Canning a mis la table pour Savoie qui a donné les devants aux locaux. 

En bref• À lire aussi: Roy veut bâtir de solides bases

Le match était disputé au profit du Blizzard du Séminaire Saint-François M18 AAA. 

Les deux mêmes équipes s’affronteront de nouveau mercredi, mais cette fois à Mont-Joli. Les 750 places assises disponibles ont presque toutes trouvé preneurs. 

La semaine des Remparts se terminera avec un match vendredi à Chicoutimi. L’alignement complet de l’équipe pour la saison 2022-2023 sera complété samedi. 

De son côté, l’Océanic se rendra à Victoriaville vendredi pour une dernière évaluation de certains joueurs.