CF Montréal

Kamal et Sam, des piliers

Publié | Mis à jour

Plusieurs joueurs du CF Montréal ont su mettre en évidence dans la victoire étincelante de samedi contre le Revolution de la Nouvelle-Angleterre au Stade Saputo.

Si les exploits de Romell Quioto ont résonné aux quatre coins de la ligue, il ne faut pas omettre de mentionner les efforts de deux piliers du club, le défenseur Kamal Miller et le milieu québécois Samuel Piette.

Les deux internationaux canadiens offrent, à trois mois de la Coupe du monde, leur meilleur niveau de jeu à la formation montréalaise.

Samedi, Miller était littéralement affamé et de tous les combats.

«Jusqu'au point où il voulait tirer le "penalty"!», a rigolé l’ancien capitaine de l’Impact Patrice Bernier, mardi, au «Magazine CF Montréal».

Depuis son arrivée avec le club, l’Ontarien est venu combler un vide important en défense.

«C'est ce joueur athlétique qui manquait peut-être à la charnière centrale, capable d'être là et de jouer les durs, bloquer les tirs, gagner les duels aériens», a imagé Bernier au sujet numéro trois.

Piette, pour sa part, s’est notamment distingué en offrant une superbe passe décisive à Quioto. Le teigneux six, longtemps connu pour sa capacité à récupérer des ballons devant la défense, est maintenant capable de réaliser ce genre de jeux.

«On voit qu'il a une confiance dans son jeu, ça paraît», a louangé Bernier, soulignant les progrès de Piette dans les «passes progressives», jouées vers l’avant.

Voyez l’ensemble de la discussion en vidéo principale.