SPO- Bulldogs de Hamilton aux Cataractes du Shawinigan

Crédit : John Morris / Agence QMI

LNH

Absent d’Équipe Canada junior, Mavrik Bourque est prêt à faire tous les sacrifices

Publié | Mis à jour

Après une carrière junior couronnée par une conquête de la Coupe du Président avec les Cataractes de Shawinigan, Mavrik Bourque est prêt à faire tous les sacrifices pour atteindre son potentiel dans la Ligue nationale de hockey (LNH).

Pour s’assurer d’être prêt avec les Stars de Dallas cet automne, l’attaquant de 20 ans ne s’est pas présenté avec Équipe Canada junior.

«La meilleure décision pour moi, c’était de faire l’impasse sur ce tournoi-là», s’est limité Mavrik Bourque dans ses commentaires.

Il assure que les scandales sexuels qui ont frappé Hockey Canada n’ont pas influencé sa décision.

Même s’il n’a pas eu l’occasion de gagner une médaille, en raison de l’annulation du tournoi, l’hiver dernier, Bourque a le sentiment du devoir accompli.

«J’ai ce sentiment, a dit le récipiendaire du trophée Guy-Lafleur lors des dernières séries éliminatoires de la Ligue de hockey junior majeure du Québec (LHJMQ). Je voulais me faire repêcher, devenir le meilleur joueur possible et remporter un championnat pour l’organisation. J’ai coché toutes ces cases.»

«À 16 ans, on m’avait dit que l’ambiance était incroyable à Shawinigan, mais la pandémie nous a privés de cette magie, a-t-il poursuivi. Tout est revenu pendant dix jours, lors de la série finale. C’est le fait saillant de ma carrière junior.»

Bourque, en plus de s’entraîner au PEPS de l’Université Laval, a profité des dernières semaines pour faire le plein d’énergie.

«Avec les séries et la Coupe Memorial, on était tellement sur un "high", a-t-il indiqué. Quand tout ça s’est terminé, je suis tombé malade. J’ai eu une sinusite. Je ne me suis pas levé de mon divan pendant plus d’une semaine. On avait tellement eu de pression, sans le réaliser pleinement. C’était important pour moi de profiter de l’été avec mes amis et ma famille.»

Patience

L’objectif de Mavrik Bourque est de se tailler une place dans la LNH l’an prochain.

Cependant, le choix de première ronde de Dallas en 2020 est prêt à patienter, si les dirigeants décidaient de l’envoyer poursuivre son développement dans la Ligue américaine avec les Stars du Texas.

«Je me dis que tu ne fais pas une carrière à 20 ans, a-t-il souligné. Je continue de me développer pour devenir un homme. Si le meilleur moyen pour assurer ma progression passe par la Ligue américaine, ce sera ça. Je pense toutefois qu’en jouant dans la Ligue nationale, je serais encore capable de m’améliorer.»

«L’objectif est d’atteindre mon apogée à 25 ans. Pour en arriver-là, ce sont les prochaines décisions qui feront la différence», a-t-il ajouté.

Le Plessisvillois prévoit s’envoler vers le Texas le 28 août prochain.