Crédit : AFP

Blue Jays - MLB

Un retour à domicile salutaire pour les Jays

Publié | Mis à jour

Victimes de cinq revers en huit matchs en autant de jours, durant un éreintant périple à travers trois villes différentes, les Blue Jays de Toronto retrouveront désormais leur domicile pour entamer une des plus importantes séquences de leur saison.

«On aurait dit que [le voyage] a duré 15 jours, a lancé le gérant John Schneider, dont les propos ont été repris par Sportsnet, mercredi. Trois villes, c’est difficile. Ce sont trois bonnes équipes qui se battent pour une place en séries éliminatoires. Les longs voyages sont difficiles.»

En l’espace de 11 jours, dès lundi, Les Jays affronteront trois rivaux de section, soit les Orioles de Baltimore, au Rogers Centre, ainsi que les Yankees de New York et les Red Sox de Boston, au domicile de ces derniers. Mais avant d’amorcer cette bataille au sein de l’Est de l’Américaine, ils devront se remettre de leur long voyage, eux qui profitent d’ailleurs d’une journée de congé, jeudi, et affronter trois fois les Guardians de Cleveland.

Ils devront toutefois le faire sans le voltigeur George Springer, ainsi que les lanceurs Ross Stripling et Tim Mayza, tous tombés au combat durant le dernier périple, puis placés sur la liste des blessés pour 10 jours.

«Nous anticipons notre retour à la maison et d’y connaître une bonne séquence», a ajouté Schneider.

Malgré leurs performances depuis le début du mois d’août, les Jays sont encore maîtres de leur destinée, eux qui occupent toujours la première place des équipes repêchées, en vertu d’un dossier de 60-50. Ils détiennent une mince avance d’un demi-match sur les Mariners de Seattle, ainsi que deux matchs de priorité sur les Orioles de Baltimore et les Rays de Tampa Bay.

Les Orioles avaient un match prévu en soirée, laissant place à de possibles changements au classement.

Un adversaire en confiance

Pour leur part, les Guardians (59-52) trônent au sommet de la section Centrale, mais ils devront se méfier, eux qui pourraient rapidement être impliqués dans la course aux équipes repêchées s’ils sont rattrapés par les Twins du Minnesota (57-53) ou les White Sox de Chicago (56-56).

La formation de l’Ohio a d’ailleurs fait le plein de confiance avant de traverser au nord de la frontière canado-américaine, battant les Tigers de Detroit 4 à 3 lors des manches supplémentaires, jeudi.

Les Guardians ont du même coup prolongé leur séquence de victoires à cinq, balayant entre autres les Tigers au passage.