Omnium banque Nationale

Bianca Andreescu éliminée à Toronto

Publié | Mis à jour

La Canadienne Bianca Andreescu n’a pas été en mesure d’avoir le dessus sur la Chinoise Qinwen Zheng au troisième tour de l’Omnium Banque Nationale, jeudi à Toronto, elle qui a baissé pavillon en trois manches de 7-5, 5-7 et 6-2 au terme d’une longue bataille de trois heures.

En plus de défaire son adversaire du jour, Zheng, qui n’est âgée que de 19 ans, a aussi eu à se battre contre une foule particulièrement bruyante en faveur de sa rivale.

Voyez les faits saillants du match dans la vidéo ci-dessus.

«C’était un match vraiment difficile et la foule ici est vraiment excitée. Je ne suis pas tant habituée encore, mais c’est bien parce qu’en tant que joueuse, ça donne encore plus d’énergie, a lancé la gagnante, en entrevue sur le terrain après le match. Merci beaucoup, peu importe si vous m’encouragiez ou non, merci beaucoup.»

Les deux athlètes ont été au coude à coude pendant l’ensemble des deux premières manches, Zheng, 51e raquette mondiale, réussissant trois bris de service au premier set, dont le plus important, au 12e jeu, alors qu’elle menait déjà 6-5.

Andreescu, 53e au monde, qui avait brisé son adversaire deux fois lors de la première manche, s’est ressaisi de belle façon au second, jouant pratiquement le même tour que son adversaire au set précédent, en la brisant au 11e jeu. Elle a ainsi repris les balles et a aisément gagné son service pour forcer la tenue d’une manche ultime.

Même au troisième assaut, la Canadienne a montré toute sa force de caractère en brisant son adversaire au cinquième jeu, alors qu’elle venait de perdre elle-même son service au jeu précédent. Ce fut toutefois le début de la fin pour la favorite de la foule, qui n’a pas pu remporter un jeu par la suite.

Une jeune prodige

C’est tout de même sous de chaleureux applaudissements que la représentante de l’unifolié a quitté le court central, pendant que la Chinoise ramassait ses effectifs en vue de son duel de quart de finale, contre la Tchèque Karolina Pliskova, 14e au monde, vendredi.

Parlant de la gagnante du jour, elle poursuivra son ascension dans les plus hautes sphères du tennis féminin, elle qui en sera à une première présence en carrière en quart de finale dans un tournoi WTA 1000.

«Je vais essayer de faire de mon mieux», a-t-elle lâché timidement, devant la foule torontoise.

Véritable révélation en 2022, la Chinoise a fait des sauts de plusieurs centaines de places annuellement, depuis 2018, année où elle avait conclu la campagne au 933e échelon.

Encore en 2019, avant la pandémie, elle disputait des tournois chez les juniors. Malgré tout, elle a conclu la saison 2021 au 143e rang et s’est distinguée sur les plus grandes scènes du tennis en 2022, accédant au deuxième tour aux Internationaux d’Australie, au quatrième tour à Roland-Garros, puis au troisième tour à Wimbledon.

Son objectif, selon le site de la WTA, est d’ailleurs de finir 2022 au sein du top 30, un objectif dont elle se rapprochera assurément lors de la prochaine mise à jour du classement.

Voici la liste des matchs du jour en simple :

COURT CENTRAL

À 13h:

Simona Halep (Roumanie) [15] bat Jil Teichmann (Suisse) 6-2, 7-5

Suivi de:

Iga Swiatek (Pologne) [1] est surprise 6-4, 3-6, 7-5 par Beatriz Haddad Maia (Brésil)

Au tour de Swiatek de plier bagage à l'Omnium Banque Nationale -

Bianca Andreescu (Canada) est éliminée par Qinwen Zheng (Chine) 7-5, 5-7 et 6-2 (à voir dans la vidéo, ci-dessus)

Suivi de:

Belinda Bencic (Suisse) [12] s'impose devant Garbiñe Muguruza (Espagne) [8] 6-1 et 6-3.

Bencic accède aux quarts à Toronto -

GRANDSTAND

Coco Gauff (États-Unis) [10] bat Aryna Sabalenka (Belarus) [6] 7-5, 4-6 et 7-6

SU SABALENKA-GAUFF -

Suivi de:

Jessica Pegula (États-Unis) [7] l'emporte 3-6, 6-0, 7-5 c. Camila Giorgi (Italie)

Suivi de:

Alison Riske-Amritraj (États-Unis) est vaincue 6-3, 7-5 par Yulia Putintseva (Kazakhstan)

Suivi de:

Maria Sakkari (Grèce) [3] prend la mesure de Karolina Pliskova (Rép. tchèque) [14] 6-1, 7-6 (9), 6-3