Omnium banque Nationale

Félix Auger-Aliassime passe à l'histoire

Publié | Mis à jour

Grâce à son puissant service, Félix Auger-Aliassime a été impérial jeudi après-midi à l’Omnium Banque Nationale. Avec une victoire décisive contre Cameron Norrie, il est devenu le premier Québécois de l’histoire à accéder aux quarts de finale du tournoi montréalais dans l’ère Open.

Le Québécois l’a emporté 6-3 et 6-4 contre le Britannique, neuvième favori du tournoi. Une prestation qui a frôlé la perfection.

«C’est une bonne performance de ma part sur les aspects du jeu que je contrôle, a mentionné Félix Auger-Aliassime. J’ai presque été parfait au service.

«Ce n’est pas tous les jours que ça arrive. J’en profite et j’espère que je vais pouvoir continuer de cette façon pour le reste du tournoi.»

C’est possiblement l’une de ses meilleures performances de sa saison 2022. Tout baignait dans l’huile.

«J’ai aussi de bonnes bonnes performances à Madrid, aux Internationaux d’Australie et à la Coupe ATP, a-t-il précisé. Celle-là fait partie de mes très bonnes performances surtout à ce stade-ci d’un tournoi contre un des joueurs du top 10.»

Douce revanche

Auger-Aliassime a pris une douce revanche contre Norrie qui l’avait battu en demi-finale du tournoi de Los Cabos la semaine dernière. Cette fois, le verdict a été sans appel.

«La semaine dernière, j’avais fait de très bonnes choses contre lui, a souligné l’athlète de 22 ans. J’avais perdu deux sets accrochés.

«J’essayais de garder en tête les bonnes choses qui avaient fonctionné et de les répéter. J’avais aussi bien servi la semaine passée.

«Aujourd’hui, on servait bien tout en étant agressifs. Il me faisait bouger et moi aussi. On tentait de s’imposer. C’est lui finalement qui a craqué à 4-3 en première manche. Un très bon point de ma part. Ça s’est joué à quelques détails lors de la première manche.»

ENTREVUE_FELIX_FREDE -

Dominant au service

Auger-Aliassime a remporté les deux manches avec un scénario presque identique. Il a été en mesure d’avoir un bris de service au moment opportun à chaque occasion. Il a fini le travail avec son service.

Parlant de son service, le neuvième joueur mondial a été magistral à ce chapitre. Il a réussi 85 % de ses premières balles avec un total de 15 as. Ça lui a permis de remporter 92 % de ses points par la suite.

C’est phénoménal pour un affrontement contre un joueur du top 15 mondial. De plus, il n’a donné aucune balle de bris à son adversaire. On a l’impression de se répéter, mais lorsque le service d’Auger-Aliassime, il est très difficile à battre.

«Mercredi, j’ai eu un peu de difficulté à m’ajuster avec les lumières du central en première manche, a expliqué le neuvième joueur mondial. Ma performance au service contre Norrie est un peu difficile à expliquer.

«Je deviens de plus en plus un très bon serveur. Je sens que je suis en train de devenir l’un des très bons serveurs sur le circuit. Encore aujourd’hui (hier), je l’ai prouvé.»

En raison de la pluie, le duel à saveur australienne entre Nick Kyrgios et Alex de Minaur a été déplacé sur le court Rogers. La foule du central a maugréé un peu lors de l’annonce de la nouvelle, mais elle était heureuse de pouvoir voir Félix Auger-Aliassime en action plus tôt.

ENTREVUE_FELIX_JP -