Crédit : AFP

MLB

Le «Field of Dreams» sourit aux Cubs

Publié | Mis à jour

Dans une ambiance idyllique, les Cubs de Chicago ont remporté la deuxième édition du match «Field of Dreams» par la marque de 4 à 2 face aux Reds de Cincinnati, jeudi à Dyersville en Iowa.

L’an dernier, lorsque les joueurs du baseball majeur avaient visité le lieu de tournage du succès cinématographique monstre de 1989, traduit «Jusqu’au bout du rêve» dans sa version française, Tim Anderson avait donné la victoire aux White Sox de Chicago face aux Yankees de New York grâce à un coup de circuit victorieux.

Les quelques 8000 spectateurs ayant assisté au spectacle cette année n’ont pas eu droit à une fin de match hollywoodienne dans le champ de maïs. C’est d’ailleurs en première manche que les Cubs ont inscrit le point de la victoire, un double d’Ian Happ d’un point.

Seiya Suzuki a lancé le bal tout juste avant pour l’équipe de l’Illinois avec un double qui a envoyé Patrick Wisdom à la plaque, puis Nico Hoerner a permis à son coéquipier japonais de compléter son tour des sentiers à son tour.

Le lanceur partant des vainqueurs, Drew Smyly (5-6), a récolté pas moins de neuf retraits sur des prises en cinq manches, n’allouant que quatre frappes en lieu sûr au passage.

Son coéquipier Michael Rucker a permis les seuls points des Reds, produits sur un double de Matt Reynolds en septième.

Nick Lodolo (3-4) a quant à lui inscrit la défaite à sa fiche. En quatre manches et deux tiers de travail, quatre points ont été marqués à ses dépens et sept frappes ont été placées en lieu sûr.

Bien que les deux premières éditions de cette rencontre se soient déroulées rondement, le match «Field of Dreams» n’aura pas lieu en 2023. Le stade de Dyersville subit actuellement des rénovations et ne sera pas prêt à temps pour l’an prochain.