Crédit : AFP

Circuit LIV Golf

«La victoire du bon sens», selon Rory McIlroy

Publié | Mis à jour

Les golfeurs du circuit LIV ne pourront officiellement pas prendre part aux tournois éliminatoires de la Coupe FedEx, ce qui réjouit Rory McIlroy, resté fidèle à la PGA.

Il a fallu un juge fédéral de la Californie pour refuser l’injonction des athlètes Talor Gooch, Hudson Swafford et Matt Jones cette semaine. Ceux-ci, tous membres de la nouvelle ligue financée par un fonds d’investissement public saoudien, demandaient à pouvoir participer au Championnat St. Jude afin de ne pas perdre de points au classement.

«De mon point de vue, c’est la victoire du bon sens, et je crois que c’était la bonne décision, a soutenu en entrevue à ESPN le Nord-Irlandais, mercredi. Maintenant que c’est passé, je pense qu’il faut se concentrer sur les choses importantes, c’est-à-dire le golf.»

Pour McIlroy, c’est avant tout une question de justice. Les golfeurs ne peuvent tourner le dos à la PGA, toucher d’immenses sommes d’argent avec le circuit LIV et tout de même participer aux quatre tournois du Grand Chelem.

«Les gars peuvent prendre les décisions qu’ils jugent meilleures pour eux, et c’est vraiment correct. Encore une fois, je n’en veux pas à quiconque d’aller jouer avec LIV ou d’accepter un montant d’argent garanti», a-t-il mentionné.

«Je crois que le ressentiment vient, pour la plupart des membres du circuit [PGA], du fait qu’ils essaient de revenir ici sans conséquence. Et pour n’importe qui ayant lu le manuel de la PGA ou qui respecte les règles et les règlements, ce serait plutôt injuste pour eux», a conclu le golfeur de 33 ans.

Le numéro 2 mondial, l’Australien Cameron Smith, pourrait être le prochain à rejoindre les rangs de LIV. Selon diverses rumeurs, le plus récent vainqueur de l’Omnium britannique pourrait toucher un montant de 100 millions $.