Crédit : AFP

LHJMQ

La Tchéquie s’incline malgré les prouesses de Mysak

Publié | Mis à jour

L’espoir du Canadien de Montréal Jan Mysak a une fois de plus brillé au Championnat du monde de hockey junior, mais sa Tchéquie natale a baissé pavillon 4 à 3 en tirs de barrage face à la Finlande, jeudi à Edmonton.

En plus de se faire complice de la réussite de Jiri Kulich au premier vingt, Mysak a forcé la tenue d’une prolongation en créant l’égalité en fin de rencontre. Il a couronné sa soirée en étant le seul joueur tchèque à tromper la vigilance de Leevi Merilainen en fusillade, mais les Finlandais ont enfilé l’aiguille deux fois lors de cette séance de tirs au but pour clore le débat.

Rappelons que Mysak avait aussi récolté deux points lors du gain des siens face à la Slovaquie, mardi.

En vertu de cette victoire, la Finlande s’est emparée du deuxième rang du groupe A avec cinq points, tout juste derrière le Canada, puisqu’une victoire en prolongation ou en fusillade ne permet que d’ajouter deux points au classement.

La Finlande avait eu droit à une douce entrée en matière lorsqu’elle a défait la Lettonie 6 à 1 lors de son match d’entrée, et ne semblait pas tout à fait prête à se défendre contre les Tchèques en début de match.

Après moins de 12 minutes de jeu, ils tiraient de l’arrière 2 à 0, après avoir vu Jaroslav Chmelar et Kulich toucher la cible. Cela semble avoir fouetté les hommes d’Antti Pennanen, qui ont riposté en marquant trois buts consécutifs.

Roby Jarventie, Kasper Puutio et Aatu Raty ont tous démystifié le gardien du Titan de l’Acadie-Bathurst Jan Bednar avant la prolongation.

Avec un point chacun lors ce duel, Raty et Joakim Kemell mènent désormais le tournoi avec cinq points en deux matchs, suivis notamment de près par Mysak (trois buts, une passe).