Crédit : AFP

Gages-tu?

Félix Auger-Aliassime a encore du travail à faire pour convaincre

Publié | Mis à jour

En dépit de sa victoire au deuxième tour de l’Omnium Banque Nationale de tennis, mercredi au Stade IGA, Félix Auger-Aliassime représente un pari quelque peu audacieux quand vient le temps de prédire le gagnant du tournoi.

Jeudi avant-midi, le site Mise-o-jeu + offrait la possibilité de se prononcer sur l’issue de la compétition qui se terminera avec la finale, dimanche après-midi. Ainsi, il favorisait l’Australien Nick Kyrgios, vainqueur du récent tournoi de Washington et tombeur du numéro 1 mondial, Daniil Medvedev, en deuxième ronde à Montréal. En vertu d’une cote de 3,40, il était mieux perçu que l’Italien Jannik Sinner (4,50), l’Américain Taylor Fritz (7,75) et le Polonais Hubert Hurkacz (8,50).

Pour sa part, «FAA» se trouvait à 12,00, tandis que son rival de jeudi soir, le Britannique Cameron Norrie, avait droit à une cote de 14,00.

Par ailleurs, certains joueurs pourraient rapporter gros avec d’autres grandes performances d’ici la conclusion de la compétition. Les Espagnols Albert Ramos Vinolas (76,00) et Pablo Carreno Busta (31,00) représentaient les joueurs les plus négligés malgré leurs surprenants triomphes cette semaine. Le premier a défait le Belge David Goffin et l’Argentin Diego Schwartzman avant son choc avec Hurkacz en après-midi. Le second a renversé l’Italien Matteo Berrettini au premier tour.