MLS

La MLS refait le coup à la Liga MX

Publié | Mis à jour

Pour une deuxième année de suite, les vedettes de la Major League Soccer (MLS) ont vaincu celles de la Liga MX au match des étoiles, mercredi soir, l’emportant 2 à 1 devant une foule partisane à l’Allianz Field.

Les joueurs du circuit Garber, vainqueurs la veille du concours d’habiletés, ont su tirer profit de l’énergie au stade du Minnesota United FC pour prendre les devants très rapidement. Dès la troisième minute, deux coéquipiers chez le Los Angeles FC ont combiné leurs efforts.

Alimenté par le héros local des «Loons» Emanuel Reynoso, Diego Palacios a déjoué son couvreur avant de se placer pour frapper avec son pied gauche. Le centre au deuxième poteau a été redirigé de la tête par l’attaquant mexicain Carlos Vela.

En 2021, les représentants de la MLS avaient eu besoin des tirs de barrage pour l’emporter de justesse 1(3) à 1(2). Ils se sont donné un peu plus de marge de manœuvre cette fois en marquant un deuxième but, à la 73e minute.

L’arbitre leur a octroyé un tir de pénalité après que le milieu de terrain Carles Gil eut été fauché dans la surface de réparation. La jambe de l’Espagnol a semblé se tordre sur le jeu, ce qui a sans doute fait crisser des dents plusieurs partisans du Revolution de la Nouvelle-Angleterre.

Gil s’en est remis en trottinant un peu après quelques instants au sol, et c’est l’attaquant péruvien des Sounders de Seattle Raul Ruidiaz qui a converti le «penalty».

Cette action fut finalement décisive puisque les représentants mexicains ont réduit l’écart à la 84e minute. Kevin Alvarez a laissé partir une puissante frappe croisée qui a eu raison de Sean Johnson.

Seul représentant du CF Montréal à ce match des étoiles, le défenseur central Kamal Miller a disputé toute la première mi-temps, empêchant les joueurs de la Liga MX de s’offrir de bonnes occasions. 

Derrière lui, le gardien canadien Dayne St. Clair a tout de même réalisé de superbes parades dès son entrée à la 32e minute.