Crédit : Photo Martin Chevalier

Omnium banque Nationale

Courte semaine pour Vasek Pospisil

Publié | Mis à jour

Le Canadien Vasek Pospisil n’a pu prolonger sa semaine de travail à la Coupe Rogers, s’inclinant dès la première ronde du tournoi de double en compagnie de son partenaire italien Jannik Sinner, mercredi.

Pospisil et Sinner ont subi une défaite crève-cœur par le pointage de 4-6, 6-2 et 10-8 face aux Français Gaël Monfils et Benjamin Bonzi sur un court numéro 9 offrant une surprenante ambiance.

«Allez les Bleus!», pouvait-on d’ailleurs entendre, alors que les Français étaient nombreux à assister à la rencontre.

À plusieurs reprises, au fil des échanges, l’Italien a sorti des coups étonnants, procurant un large sourire au visage du Canadien. Tout près de l’action, la foule a apprécié, multipliant les salves d’applaudissements. Le généreux Monfils a également animé la rencontre, amusant les spectateurs en s’adressant à eux. Il a aussi multiplié les autographes au terme du match.

Évidemment, le spectacle principal se déroulait parallèlement sur le court central entre Félix Auger-Aliassime et le Japonais Yoshihito Nishioka.

Sinner poursuit en simple

Plus tôt dans la journée, Sinner avait gagné son match de deuxième tour, à l’épreuve de simple pour laquelle il est le septième favori, contre le Français Adrian Mannarino en trois manches de 2-6, 6-4 et 6-2. Pospisil avait pour sa part été éliminé d’entrée de jeu en simple, mardi, face à l’Américain Tommy Paul.

Dans le cas de Monfils, il est aussi passé à la troisième ronde après avoir écarté l’Américain Maxime Cressy en deux manches de 7-6 (10) et 7-6 (6). Le long bris d’égalité du premier set a offert de beaux moments à la foule du court Rogers, qui a chaudement applaudi Monfils au terme des 22 points départagés entre les deux joueurs.

Rublev éliminé

Parmi les têtes de série, dans une moindre mesure que l’élimination successive des favoris Carlos Alcaraz et Daniil Medvedev, la défaite du Russe Andrey Rublev, cinquième tête de série, s’est ajoutée à l’hécatombe. Il s’est incliné, en soirée, en deux manches de 6-4 et 6-4 contre le Britannique Daniel Evans. Le revers du Bulgare Grigor Dimitrov, 15e favori, face à l’Australien Alex de Minaur, est également à souligner. Ce dernier avait aussi été le tombeur de Denis Shapovalov au tour précédent. La table est maintenant mise pour un duel australien, plutôt inattendu, entre Nick Kyrgios et de Minaur.

L’Argentin Diego Schwartzman, 12e tête de série, a pour sa part subi l'élimination contre l’Espagnol Albert Ramos-Vinolas. Quant à l’Américain Taylor Fritz, 10e favori, il a eu très chaud, ayant dû effectuer une remontée en troisième manche contre son compatriote Frances Tiafoe pour l’emporter 5-7, 6-1 et 6-4.