Crédit : Crédit : Philippe Asselin

Alouettes de Montréal

Pier-Olivier Lestage se dit prêt

Publié | Mis à jour

Pier-Olivier Lestage est convaincu qu’il est prêt à assumer un poste de partant dans la Ligue canadienne, même si cela fait moins de deux semaines qu’il a fait le saut chez les Alouettes.

L’arrivée de celui qui a passé la dernière année au sein de l’équipe d’entraînement des Seahawks de Seattle, dans la NFL, a permis à Danny Maciocia et sa troupe d’entraîneurs d’instaurer la compétition qui sévit présentement dans la ligne à l’attaque des Moineaux.

• À lire aussi: Les Alouettes repensent leur ligne offensive

• À lire aussi: Keishawn Bierria avec les Alouettes

«Je me sens prêt. L’assimilation du livre de jeux n’a pas été trop compliquée pour moi», a déclaré Lestage après avoir vu de l’action à plusieurs positions lundi.

Le produit des Carabins de l’Université de Montréal s’est joint à un groupe tissé serré. Selon Philippe Gagnon, l’athlète de 25 ans «s’intègre bien» et «apprend rapidement». Il reste tout de même que Lestage pourrait prendre le poste de l’un de ses nouveaux coéquipiers.

«Dans la ligne offensive, nous sommes tous très proches, a indiqué le nouveau venu. C’est une unité qui est vraiment toujours ensemble. Je pense que ça va déplaire à ceux qui n’obtiendront pas le départ, mais il s’agit d’une "business". Je ne pense pas que je vais me sentir mal pour ce qui se passera. Je suis ici pour travailler. C’est sûr que si je réussis, quelqu’un écope.»

Du chien

Maciocia a répété à quelques reprises qu’il voulait que sa ligne à l’attaque ait plus de mordant, plus de chien. Être «méchant» est l’une des grandes forces de Lestage sur le terrain.

«C’est un joueur que tout le monde le sait quand il se retrouve sur le terrain. C’est ce genre d’attitude et de combativité dont nous avons besoin», a dit Maciocia.

Luc Brodeur-Jourdain a cependant affirmé qu’il trouvait ça «un peu tôt» pour offrir un départ à Lestage, mais qu’il s’agissait d’une décision collective des entraîneurs.