CF Montréal

Romell Quioto parmi un groupe sélect

Publié | Mis à jour

Grâce à ses deux réussites lors du match nul du CF Montréal face à l’Inter Miami CF, samedi, Romell Quioto a rejoint un groupe sélect dans l’histoire du onze montréalais.

Le natif du Honduras a inscrit 11 buts en 22 rencontres cette saison. Seuls Marco Di Vaio, Didier Drogba et Ignacio Piatti avaient atteint la dizaine de filets en une campagne avec l'organisation montréalaise en Major League Soccer.

Même si l’entraîneur-chef Wilfried Nancy s’est permis d’envoyer une petite flèche à l’endroit de son attaquant de pointe numéro 1, rappelant d’abord qu’il oubliait de passer le ballon par moment, il n'a pas hésité à souligner ses prouesses.

«Il s'exprime et prend du plaisir, a-t-il constaté. Je suis content pour lui. Il rejoint de grandes personnes qui ont joué au club.»

Quioto s’est dit tout aussi honoré d’inscrire son nom dans la légende de la formation de la métropole québécoise.

«Je suis très heureux et très fier, a noté Quioto, par l’entremise d’un interprète. Quand je suis arrivé ici, j’ai dit tout haut que je suis venu travailler et que je n'allais pas décevoir le club et les amateurs.»

«Je travaille très fort pour continuer à faire ce que je peux de mieux pour le club.»

En 2022, même lorsqu’il ne parvient pas à trouver le fond du filet – chose de plus en plus rare par les temps qui courent – Quioto laisse sa marque sur le terrain. Il permet notamment à ses coéquipiers de se démarquer, selon Samuel Piette.

«Même si dans un match il ne marque pas ou n'obtient pas de [passe décisive], c'est quelqu'un qui pèse très lourd sur la défense adverse, a noté le Québécois. Il est très costaud, très dur, très fort. C'est quelqu'un qui attire les défenseurs vers lui. Il peut ouvrir certains espaces.»

Une célébration unique

Les partisans du CF Montréal sont désormais habitués à voir Quioto se boucher les oreilles après avoir enfilé l’aiguille en guise de célébration. Pour l’ancien du Dynamo de Houston, c’est simplement une façon de rappeler qu’il est parfois important de s’isoler du bruit extérieur.

«Pour moi, c'est très important de ne pas toujours écouter ce que les autres ont à dire sur moi [...] pour être capable d'aller chercher le meilleur que je peux donner», a-t-il résumé.