Crédit : AFP

F1

Lance Stroll devra agir en deuxième moitié de saison

Publié | Mis à jour

Treize courses ont été disputées, neuf restent à venir à cette saison de Formule 1. La pause estivale d’un mois permettra à plusieurs pilotes qui ont des choses à prouver de se reconcentrer sur l’objectif, ce qui inclut le Québécois Lance Stroll.

Le représentant d’Aston Martin a du pain sur la planche. Il n’a rapporté que quatre des 20 points de son écurie en 2022, chaque fois grâce à des 10es positions en course. Il a surtout été dominé par son coéquipier Sebastian Vettel, qui prendra sa retraite au terme de la saison.

L’Allemand, dont le meilleur rang final fut une sixième place en Azerbaïdjan, a terminé devant Stroll à six occasions, contre cinq pour son comparse. Vettel a aussi raté deux Grands Prix en début d’année en raison de la COVID-19. Il a chaque fois été remplacé par son compatriote Niko Hulkenberg.

Stroll fait aussi pâle figure en qualifications. Il n’a atteint la troisième étape (Q3) qu’une fois et n’a battu Vettel qu’à trois reprises le samedi.

Seul point positif au tableau : le Montréalais de 23 ans termine ses courses. Il n’a dû abandonner qu’une seule fois cette saison et a montré une belle constance, n’étant écarté des points que par une ou deux positions la plupart du temps. Il est aussi le pilote ayant gagné le plus de positions, avec 47, soit 12 de plus que Vettel.

Au classement général, Stroll occupe le 18e rang, devançant seulement les Williams d’Alexander Albon et de Nicholas Latifi. L’an dernier, il avait amassé 34 points et avait conclu au 13e échelon.