CF Montréal

Un match nul des plus décevants au Stade Saputo

Publié | Mis à jour

Le CF Montréal a clos une semaine aussi imprévisible qu’émotive avec une performance en demi-teinte, samedi au Stade Saputo. Malgré une domination en bonne et due forme, il a dû se contenter d’un match nul de 2 à 2 face à l’Inter Miami CF.

Dans la séquence la plus éreintante de son calendrier, le CF Montréal a finalement cédé à la fatigue. Fort d’une avance d’un but pendant l’écrasante majorité du match, il a levé le pied et a manqué d’opportunisme en fin de duel.

 «Oui, c’est une nulle à saveur de défaite, a reconnu le Québécois Samuel Piette après la rencontre. En même temps, on reste à 10 points des séries et on reste invaincu [à nos] cinq derniers matchs. Il faut prendre du recul et voir le côté positif, parce qu’il y a un gros ”stretch” à venir pour la fin de la saison.»

Le Colombien Emerson Rodriguez a profité d’un moment d’égarement de la brigade défensive montréalaise dans la surface de réparation, à la 79e minute, pour niveler la marque et laisser un goût amer dans la bouche des favoris de la foule.

Pendant près de 40 minutes de jeu, le CF Montréal dictait l’allure du match, mais multipliait les actions inachevées, au plus grand dam de l’entraîneur-chef Wilfried Nancy.

«On aurait pu être plus tranchant, oui, a noté le pilote français. L’idée, c’était peut-être de jouer un peu plus d’instinct et de finir nos actions.»

«On a fait face à une bonne équipe. Ils ont de bons joueurs de foot. On a eu de la difficulté à se mettre en place parce qu’on ne gardait pas assez le ballon.»

Un départ en montagnes russes

Bien que le club montréalais ne soit pas parvenu à faire salle comble pour la troisième fois de suite, les 18 007 partisans qui étaient de la partie en ont eu pour leur argent, particulièrement dans le premier quart du duel.

La fébrilité a laissé place à l’euphorie dès la cinquième minute de jeu. Piette a servi un de ses meilleurs relais de la saison à Romell Quioto dans la surface de réparation, et l’international hondurien y est allé d’une jolie manœuvre aérienne du pied gauche pour ouvrir la marque.

Les jambes lourdes après ces festivités précoces, le onze montréalais n’a pas eu le temps de cligner des yeux avant de voir le redoutable Higuain réduire les partisans au silence. Pendant que l’annonceur maison annonçait les détails de la première réussite de la rencontre, l'Inter Miami célébrait et Nancy était dans tous ses états devant le banc des hôtes, insatisfait de l’inconstance des siens.

Quioto n’a pas vraiment eu son mot à dire dans la remontée historique des siens face au Crew de Columbus, en milieu de semaine. Cela semble l’avoir piqué, si bien qu’il a complété son doublé à la 21e minute de jeu, grâce à un «penalty» adjugé par l’assistance vidéo à l’arbitrage.

-Par ailleurs, le CF Montréal ne pourra compter sur l’un de ses joueurs les plus constants depuis le début de la saison lors du prochain duel, samedi prochain face au Dynamo de Houston. En raison d’une accumulation de cartons jaunes, le défenseur Joel Waterman ratera un match. 

Voyez plus bas les faits saillants en direct du match:

5e minute - Samuel Piette sert Romell Quioto sur un plateau d'argent, et celui-ci enfile l'aiguille. C'est déjà son dixième but cette saison.

10e But Quioto -

6e minute - Le buteur argentin Gonzalo Higuain fait ce qu'il fait de mieux, c'est-à-dire bouger les cordages, et ce moins de deux minutes après l'ouverture de Quioto. À noter l'excellente passe d'Alejandro Pozuelo a priori. 

Gonzalo Higuain fait 1-1 -

18e minute - Le CF met énormément de pression sur la défense de Miami. Pour la troisième fois en moins de dix minutes, un joueur montréalais est averti verbalement. Cette fois c'est Alistair Johnston qui pousse la note trop loin.

20e minute - Un pénalty est octroyé au CF Montréal après une main du défenseur Christopher McVey sur une tête de Mason Toye. L'appel n'avait pas été fait sur le terrain, mais après révision vidéo, le pénalty a été accordé. C'est Quioto qui tire le pénalty... et compte! 

Penalty Quioto -

25e minute - Encore une fois, c'est Higuain qui menace. Cette fois, il tente sa chance d'une puissance frappe à l'extérieur de la surface, mais son tir rate tout juste le cadre.

29e minute - Beau contrôle de Djordje Mihailovic qui réussit à se défaire de son couvreur sur la droite de la surface. Il lobbe pour Quioto, qui rate totalement sa tête au duel. Quioto s'excuse à son comparse américain pour avoir raté cet excellent service, mais sans rancunes pour Mihailovic.

31e minute - L'eau bouillait et c'est finalement Joel Waterman qui paiera pour la famille. Il écoppe d'un carton jaune pour un contact derrière les jambes de Bryce Duke.

35e minute - Le jeu est interrompu car Victor Wanyama est resté au sol. Il se prend le derrière de la cuisse, et le thérapeute est demandé. On profite de ce moment du côté des deux équipes pour la pause hydratation, étant donné qu'il fait plus de 30 degrés samedi à Montréal. Mathieu Choinière et Ismaël Koné sont envoyés à l'échauffement, mais Wanyama sera en mesure de poursuivre.

45+2e minute - Le CF bourdonne en zone adverse, et Kamal Miller centre au premier poteau sur la droite du gardien Drake Callender. C'est repris de la tête par Mason Toye, qui prend à contre-pieds le cerbère, mais sa tentative vole par-dessus la barre horizontale.

47e minute - Les Montréalais entâment la seconde mi-temps comme ils ont terminé la première. Ils obtiennent un coup de pied de coin, et le service de Mihailovic trouve Kamal Miller seul dans la surface, mais sa tête rate le cadre.

49e minute - Wanyama tente un centre au sol dans la surface vers Romell Quioto, qui est intercepté par un défenseur de Miami, mais celui-ci est incapable de dégager correctement. Mason Toye arrive en deuxième vague et arme une frappe qui est stoppée brillement par Drake Callender. Quelques instants plus tard, c'est Mihailovic qui tente sa chance à l'orée de la surface, mais le gardien a encore une fois le dernier mot.

Tir Mihailovic -

53e minute - Encore un coup de pied de coin très bien servi par le numéro 8 du CF, et cette fois c'est Quioto qui a le tour du chapeau au bout du front mais rate sa chance.

55e minute - Au tour de Miami de menacer sur coup de pied de coin. Le service de Jean Mota est rentrant et force James Pantemis à boxer derrière son filet. Ce sera une des dernières actions de Mota, qui cède sa place sur le terrain à Indiana Vassilev quelques instants plus tard. Le changement est double, Joevin Jones entre aussi pour Robert Taylor.

59e minute - Premier changement pour Wilfried Nancy. Le fougueux Joaquin Torres remplace Mason Toye.

68e minute - Phil Neville effectue deux autres changements. Pozuelo et Higuain sortent en faveur d'Emerson Rodriguez et d'Ariel Lassiter. Romell Quioto, encore une fois au sol avant l'arrêt de jeu, va quitter le terrain pour Kei Kamara. Il est applaudi chaleureusement par la foule, pendant que les deux équipes en profitent pour s'hydrater.

76e minute - Alors que le ballon semble se diriger vers la sortie, Kei Kamara sprinte et réussit, en glissant, à garder en jeu. La foule apprécie et le CF conserve la possession. 

78e minute - L'Inter Miami joue sa dernière carte, et remplace le défenseur Aimé Mabika pour le milieu Victor Ulloa.

79e minute - Drôle d'action qui amène Emerson Rodriguez, récemment entré, en 1 contre 1 sur la droite de Pantemis. Le joueur de Miami parvient à décocher un tir, mais le gardien québécois réalise l'arrêt. Puis, le CF est impossible de libérer sa surface et Emerson parvient à trouver le fond du filet. C'est 2 à 2.

But Miami 2-2 -

89e minute - Waterman et Wanyama sortent pour Miljevic et Choinière. Tout est en place pour la fin de la rencontre.

90+1e minute - Camacho et Piette entrent en contact tête contre tête. Le temps file, alors que le quatrième arbitre a annoncé qu'il y aura seulement 4 minutes de temps additionnel.

Avant-match

Les partisans de soccer européen reconnaîtront l'attaquant argentin Gonzalo Higuain parmi l'effectif qu'alignera Phil Neville, mais aussi l'ancien du Toronto FC Alejandro Pozuelo.

Le CF Montréal pointe au troisième rang dans l'association est de la MLS, alors que Miami est en huitième place, tout juste hors du portrait des séries éliminatoires pour le moment.