Crédit : AFP

Blue Jays - MLB

Une défaite crève-cœur pour les Blue Jays

Publié | Mis à jour

Les Blue Jays de Toronto sont passés à un cheveu d’accomplir un petit miracle, mais ont finalement plié l’échine 6 à 5 en manche supplémentaire face aux Twins du Minnesota, vendredi à Minneapolis.

Après avoir effacé un retard de 5 à 0, les Jays ont dû baisser pavillon en 10e manche. Le receveur Danny Jansen a été incapable de saisir un relai de Matt Chapman sur un optionnel de Tim Beckham, permettant à Nick Gordon de croiser le marbre. Jordan Romano (3-3) a ajouté la défaite à son dossier.

Avant cela, les releveurs Yimi Garcia et Michael Fulmer (4-4), respectivement des Jays et des Twins, s’étaient tour à tour extirpés d’une situation délicate avec les buts remplis.

Les visiteurs ont carburé à la longue balle pour entamer leur remontée. Chapman en a cogné une première en solo en cinquième, puis Santiago Espinal et Vladimir Guerrero fils l’ont imité lors du sixième tour au bâton des leurs.

Raimel Tapia a ensuite créé l’égalité avec un simple d’un point en neuvième manche.

Les Twins avaient entamé la rencontre sur les chapeaux de roues, notamment en raison des largesses de l’artilleur partant Jose Berrios. Le lanceur des Jays a d’abord permis une longue balle en solo à Mark Contreras en troisième manche, puis un simple productif à Jose Miranda en quatrième.

Sa plus grande bourde est toutefois venue quelques instants plus tard, lors de son duel face à Gordon. L’arrêt-court des Twins a étiré les bras et permis à deux de ses coéquipiers de croiser la plaque pour porter la marque à 5 à 0.

Les Jays et les Twins se sont ainsi partagé les honneurs lors des deux premiers duels de cette série, qui se poursuivra samedi soir.

Mancini prend ses aises avec les Astros

Acquis des Orioles de Baltimore à la date limite des transactions, Trey Mancini n’a pas mis de temps à trouver ses repères avec les Astros de Houston, lui qui a cogné deux circuits dans un gain de 9 à 3 des siens face aux Guardians, vendredi à Cleveland.

Utilisé comme frappeur désigné pour son deuxième duel dans son nouvel uniforme, l’athlète de 30 ans a d’abord expulsé une offrande du lanceur Hunter Gaddis à l’extérieur des limites du terrain. Il permettait ainsi aux siens de créer l’égalité 1 à 1.

Dès la manche suivante, Mancini s’est présenté de nouveau devant Gaddis (0-1), mais cette fois, tous les coussins étaient occupés. Le résultat est demeuré le même, alors que sa frappe a atterri dans les estrades, vidant d’un seul élan les sentiers.

Mancini a ainsi conclu son match avec deux coups sûrs et cinq points produits.

Sans surprise, Gaddis est celui qui a vu la défaite être ajoutée à sa fiche. En trois manches et un tiers de travail, il a permis huit points sur sept coups sûrs et deux buts sur balles.

Du côté des Astros, Framber Valdez (10-4) a aisément amassé sa 10e victoire de la saison, lui qui a permis trois points sur sept frappes en lieu sûr et trois buts sur balles.

Résumé Astros - Guardians -

Les Phillies font voyager la balle

À Philadelphie, les Phillies ont cogné cinq circuits, produisant l’ensemble de leurs sept points de cette manière, dans un gain de 7 à 2 contre les Nationals de Washington.

Les favoris de la foule n’ont pas perdu de temps avant d’amorcer ce festival. Dès leur premier tour au bâton, Rhys Hoskins et Darick Hall ont réussi des frappes en solo, tandis que Nick Castellanos ajoutait deux points avec sa longue balle.

J.T. Realmuto (deux points), en troisième manche, et Kyle Schwarber (un point), au septième assaut, ont réussi les autres circuits des vainqueurs.

Sur la butte, Kyle Gibson (7-4) n’a eu aucun problème à contenir les frappeurs des Nationals, lui qui n’a permis qu’un point sur deux coups sûrs et un but sur balles en huit manches de travail.

Résumé Phillies - Nationals -