Crédit : Jim Wells, Calgary Sun

LNH

Hockey Canada a perdu la confiance de la population

Publié | Mis à jour

Une grande majorité des Canadiens n’ont plus confiance envers les dirigeants de Hockey Canada et sont frustrés par l’organisation nationale, qui a utilisé un fonds public pour cacher différentes histoires d’abus sexuels dans les dernières décennies.

C’est du moins ce qu’a révélé un sondage à grande échelle effectué par la firme Nanon et commandé conjointement par CTV News et «The Globe and Mail», qui révèle que 73% des citoyens de la feuille d’érable éprouvent de la colère envers Hockey Canada et la façon dont l'organisation a réglé le scandale du viol collectif commis par huit joueurs de l’édition 2018 d’Équipe Canada junior à l’endroit d’une femme qui avait amorcé des démarches juridiques.

Le fonds spécial en question, utilisé pour payer des risques non assurables, dont des histoires d’abus sexuels, était financé par les frais d’inscriptions des jeunes hockeyeurs.

Par ailleurs, 58% des répondants ont estimé ne plus avoir confiance envers les gens de la direction de la fédération nationale.

Ce n’est toutefois pas seulement Hockey Canada, mais le sport en général qui a descendu dans l’estime de plusieurs citoyens, alors que 65% des répondants ont indiqué que le scandale qui éclabousse l’organisation a eu au moins un certain impact négatif sur le sport, alors que plusieurs parents remettent en question l’idée de laisser leurs enfants pratiquer le hockey.

De plus, 63% des gens croient qu’il ne s’agit pas d’un incident isolé, mais plutôt d’un problème culturel encore plus large.