MLB

Une fin de match particulière à Pittsburgh

Publié | Mis à jour

Les Pirates de Pittsburgh ont balayé leur série de trois matchs les opposant aux Brewers de Milwaukee grâce à une victoire décisive de 5 à 4 acquise grâce à une erreur du receveur adverse, jeudi au PNC Park.

Voyez les faits saillants de ce duel dans la vidéo principale ci-dessus.

Le lanceur Matt Bush et son receveur Victor Caratini pourront s’en vouloir puisque leur club n’avait jamais tiré de l’arrière dans cette rencontre. L’artilleur a complètement raté son tir, qui a percuté Caratini à l’épaule après un rebond. Du troisième coussin, Bryan Reynolds n’a eu qu’à trottiner au marbre.

Bush (2-2) n’était pas vraiment en confiance lors de cette 10e manche puisqu’il avait permis à Reynolds de créer l’égalité quelques instants plus tôt sur un double. Il a aussi donné des buts sur balles intentionnels à Ben Gamel et Oneil Cruz.

Au début de ce tour au bâton de prolongation, ce sont les Brewers qui avaient joué de chance quand Kolten Wong avait été atteint par un lancer de Duane Underwood fils (1-3) alors que les buts étaient remplis.

Sept longues balles ne suffisent pas aux Angels

À Anaheim, les Angels de Los Angeles ont cogné un impressionnant total de sept circuits, tous en solo, mais ça n’a pas été suffisant face aux Athletics d’Oakland, qui l’ont emporté 8 à 7.

Shohei Ohtani a été le plus productif, dans une cause perdante, avec deux des sept longues balles. Kurt Suzuki, Taylor Ward, Jo Adell, Jared Walsh et Mickey Moniak ont réussi les autres.

Les visiteurs ont, pour leur part, répliqué majoritairement en troisième manche, où ils ont effectué une poussée offensive de six points.

Ramon Laureano et Sean Murphy, avec un double chacun, ainsi que Seth Brown, avec un circuit, ont tous produit deux points. Laureano est revenu à l’assaut lors de la manche suivante, avec un circuit de deux points. Il a ainsi fini son match avec deux coups sûrs et quatre points produits.

Les Rockies évitent l’humiliation

À San Diego, les Rockies du Colorado ont évité l’affront d’être battus cinq fois en quatre jours par les Padres, eux qui l’ont emporté 7 à 3.

Ryan McMahon a été le héros des visiteurs, lui qui a amorcé sa journée avec un puissant double de deux points en troisième manche. Sur la séquence, il a toutefois été retiré au troisième coussin en tentant d’étirer son double en triple.

Deux tours au bâton plus tard, McMahon s’est de nouveau présenté à la plaque avec deux coéquipiers sur les sentiers. Cette fois, il s’est assuré de ne pas se faire épingler en expulsant l’offrande du lanceur Joe Musgrove (8-5) à l’extérieur des limites du terrain.

Sur la butte, Kyle Freeland (7-7) a été en mesure d’assez bien contenir la dangereuse attaque des Padres, lui qui a passé sept adversaires dans la mitaine, en cinq manches et deux tiers de travail. Il a finalement été retiré après avoir accordé deux points sur six coups sûrs et quatre buts sur balles.