Crédit : MARTIN ALARIE / AGENCE QMI

Alouettes de Montréal

Les Blue Bombers dominent les Alouettes

Publié | Mis à jour

Inefficace en attaque pendant pratiquement tout le match, les Alouettes ont été vaincus 35 à 20 par les Blue Bombers de Winnipeg, jeudi soir, au Stade Percival-Molson.

L’unité offensive n’a inscrit qu’un seul touché contre l’unique formation invaincue dans la Ligue canadienne en 2022 lorsque le quart-arrière Trevor Harris était derrière le centre, soit la grande majorité de la soirée. C’était déjà la cinquième fois que les Alouettes (2-6) sont limités à deux majeurs offensifs ou moins dans une partie, et ce, en huit sorites jusqu’à maintenant cette saison.

• À lire aussi: Les Alouettes confirment l’arrivée de Pier-Olivier Lestage

• À lire aussi: NFL : Matthew Stafford mal en point

L’attaque des Moineaux a pourtant bénéficié d’une multitude d’occasions en or contre les Blue Bombers (9-0), gracieuseté de sa défensive. Ce fut notamment le cas sur la première séquence du match, alors que Wes Sutton a réalisé une interception et redonné le ballon aux siens à la ligne de 27 des visiteurs. Les «Als» ont toutefois dû se contenter d’un placement.

La défense a poursuivi son excellent travail pendant pratiquement tout l’affrontement, amassant au passage trois autres revirements. L’unité du coordonnateur Noel Thorpe a tout de même permis quatre majeurs aux Bombers lors des trois derniers quarts.

La deuxième moitié de la rencontre s’est amorcée comme la première, soit avec un placement de David Côté. Le Québécois a placé le ballon entre les poteaux sur une distance de 49 verges, égalant ainsi son sommet personnel.

Philpot et Dequoy se démarquent

Les Blue Bombers ont toutefois renoué avec la zone des buts sur la séquence suivante. C’est à ce moment que Tyson Philpot s’est mis en valeur. Le joueur de première année a retourné le botté de reprise sur 60 verges. Trois jeux plus tard, le receveur de passes a attrapé un relais de Harris et inscrit l’unique touché des «Als». En vertu d’une transformation de deux points, les favoris de la foule ont nivelé la marque au troisième quart.

Marc-Antoine Dequoy a ensuite démontré l’étendue de son talent en réalisant une magnifique interception profondément dans sa zone. La table était de nouveau mise pour l’attaque des Alouettes, qui a de nouveau échoué lamentablement.

Ce qui devait arriver arriva et les doubles champions en titre de la coupe Grey ont outrageusement dominé les dix dernières minutes pour se sauver avec la victoire. Harris a par ailleurs été victime de deux larcins pendant ces dernières minutes fatidiques. C’est Dominique Davis qui a terminé la soirée au poste de quart, ce qui a permis aux locaux d’inscrire un touché sans réelle importance dans la dernière minute de jeu.

Les Alouettes auront sept jours pour tenter de faire des ajustements et de mieux paraitre contre ces mêmes Blue Bombers, puisque les deux formations se retrouveront jeudi prochain à Winnipeg.