Crédit : AFP

NBA

Chris Boucher et les Raptors seront à Montréal le 14 octobre

Publié | Mis à jour

Si certains partisans de Toronto pensent faire le voyage à Montréal pour assister au match d’ouverture entre les Maple Leafs et le Canadien, le mercredi 12 octobre au Centre Bell, ils auront le loisir de demeurer au Québec quelques journées de plus puisque c’est le vendredi 14 octobre que les Raptors seront en ville pour y affronter les Celtics de Boston lors d’une partie préparatoire.

L’annonce a été faite, mercredi matin, par la NBA, précisant que les Raptors joueront précédemment à Edmonton, le 2 octobre, contre le Jazz de l’Utah.

«C’est tellement bien d’être en mesure de jouer à nouveau devant nos partisans à travers le Canada, a commenté le directeur général des Raptors, Bobby Webster. C’est un beau rappel, avant le début de la nouvelle saison, que nous sommes l’équipe du Canada. Nous voulons rendre fiers les partisans des Raptors, peu importe d’où ils nous encouragent.»

Pour ce match préparatoire à Montréal, l’occasion sera belle pour les Québécois d’applaudir notamment Chris Boucher et Khem Birch, qui sont originaires de la Belle Province.

Déjà, Boucher avait eu l’occasion de jouer au Centre Bell en 2018 lors d’une rencontre entre les Raptors et les Nets de Brooklyn. Il avait d’ailleurs eu droit à une ovation lors de son entrée dans le match au quatrième quart.

«C’était spécial, avait alors commenté Boucher, au terme de la partie qu’avait remportée Toronto par le pointage de 118 à 91. Je vais toujours m’en rappeler. Il n’y a pas de mots pour décrire cette foule. Les partisans étaient tellement dedans. Je pense que je n’avais jamais vu ça de ma vie. Quand ils ont commencé à faire la vague, tout le monde a embarqué.»

Une sixième fois depuis 2012

Si la dernière présence des Raptors à Montréal remonte à 2018, il s’agira d’un sixième match présenté au Centre Bell depuis les débuts de la «NBA Canada Series» en 2012, soit il y a 10 ans.

Les Knicks de New York avaient d’abord été les visiteurs lors de la première édition avant de revenir en 2014. Les Celtics étaient pour leur part déjà venus à Montréal, en 2013, mais ils avaient alors affronté les Timberwolves du Minnesota. Les Wizards de Washington (2015) et les Nets de Brooklyn (2018) ont ensuite affronté les Raptors, à Montréal, où la formation torontoise demeure d’ailleurs invaincue en quatre rencontres.

«Nous sommes excités de ramener le basketball des Celtics aux partisans de Montréal, a pour sa part commenté le président du club de Boston, Rich Gotham. Nous applaudissons le dévouement continu de la NBA afin de faire croître le sport de manière globale.»

Expansion prochaine

Évidemment, la présence d’un match préparatoire de la NBA à Montréal ramène le débat entourant une possible expansion. Si le Centre Bell serait bel et bien en mesure d’accueillir une équipe un jour, il semble évident que Seattle vient en tête de liste, surtout depuis l’arrivée du Kraken, dans la LNH, et la construction du Climate Pledge Arena.

«L’expansion, à un moment donné, est un peu la destinée de la ligue, avait commenté le commissaire Adam Silver, par le biais de propos rapportés par le quotidien "USA Today" en décembre 2020. Je dirais qu’on a dépoussiéré quelques-unes des analyses sur les impacts économiques et sportifs de l’augmentation des équipes. On a mis un peu plus de temps sur cela qu’avant la pandémie. Par contre, nous n’en sommes pas au point où c’est le sujet prioritaire.»

- Pendant que les Raptors seront de passage à Montréal, le 14 octobre, le Canadien sera sur la route pour affronter les Red Wings, à Detroit, le même soir.