Crédit : MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Sports amateurs

Jeux du Commonwealth : l'or pour Catherine Beauchemin-Pinard

Publié | Mis à jour

Au terme d’un combat hargneux de près de 7 minutes, Catherine Beauchemin-Pinard a trouvé la faille de son adversaire via une clé de bras fatidique qui lui a donné la victoire chez les moins de 63 kg, mardi, aux Jeux du Commonwealth 2022.

En terrain ennemi, contre Gemma Howell de l’Angleterre, le plan était clair. «J’avais déjà affronté cette judoka et ç’a avait été un combat serré que j’avais perdu. Je me suis donc préparée pour un long affrontement. Aussi, c’était beaucoup un enjeu de mains, pour contrôler le positionnement, et j’ai bien réussi cette partie», a décrit Beauchemin-Pinard après son triomphe.

«Comme c’était un long combat, j’ai eu un petit doute à un moment, si j’allais réussir à l’avoir. J’y suis allée une séquence à la fois, en revenant toujours plus forte.»

Sur la chaise de l’entraîneur, l’athlète de 28 ans a pu compter sur son ancien coéquipier, Antoine Valois-Fortier. «Antoine connait bien mon judo, on a voyagé ensemble, c’est un match parfait pour me pousser à aller plus loin», a conclu la judoka.

Argent et bronze chez les moins de 81 kg

Les deux athlètes canadiens en action dans la catégorie des moins de 81 kg ont atteint les finales. François Gauthier-Drapeau se battait pour l’or contre Lachlan Moorhead, de l’Angleterre, alors que son coéquipier Mohab ElNahas était en mission pour le bronze.

François Gauthier Drapeau s’est finalement incliné contre le combattant britannique au combiné de deux waza-ari bons pour le ippon. Le vainqueur a affligé au Canadien le même mouvement à deux reprises.

Plus tôt, l’autre représentant de l’unifolié de la catégorie, Mohab ElNahas, a fait face à Asa Weithers, de la Barbade, pour une médaille de bronze. Dans un combat expéditif, le judoka canadien a réussi à immobiliser son adversaire pour obtenir le ippon donnant accès à la troisième marche du podium.

Une autre médaille d'or pour l'unifolié

Élodie Tessier, Kady Dandeneau, Tara Llanes et Tamara Steeves ont bouclé leur tournoi de la plus belle des manières, mardi, en remportant la médaille d’or à l’issue de la grande finale féminine de basketball en fauteuil roulant 3 contre 3.

Pour l’occasion, les Canadiennes affrontaient les Australiennes, également invaincues depuis le début des activités à Birmingham. Ce sont toutefois les représentantes de l’unifolié qui ont eu le dessus dans ce duel à sens unique, remporté par la marque de 14-5.

Kady Dandeneau a une fois de plus mené à l’attaque pour le Canada, marquant à six reprises. Tessier, de Saint-Germain-de-Grantham, a pour sa part obtenu deux points dans la victoire.

Notons que la formation masculine, composée de Vincent Dallaire, Colin Higgins et Robert Hedges, disputait aussi le match ultime contre des représentants de l’Australie plus tôt dans la journée.

L’issue de la rencontre est toutefois allée en faveur de la formation océanique. Les Canadiens ont offert un bon effort et ont été dans le coup jusqu’à la toute fin, mais ils ont finalement dû s’avouer vaincus au compte de 11-9.

Une sortie argentée pour Aurélie Rivard

Aurélie Rivard a ponctué son passage aux Jeux du Commonwealth d’une médaille d’argent obtenue au 200 m quatre nages, dans la catégorie SM10. En finale, la Québécoise a accusé 0,97 seconde de retard sur l’Australienne Jasmine Greenwood, championne en 2 min 33,29 s.

Une autre australienne, soit Keira Stephens, s’est classée troisième, à un peu plus de 3 secondes de sa compatriote.