Crédit : PHOTO COURTOISIE / CAPITALES DE QUÉBEC / JONATHAN L’HEUREUX

Baseball

Nick Horvath : un secret bien gardé chez les Capitales

Publié | Mis à jour

Si les Capitales de Québec traversent présentement une malheureuse séquence de trois défaites, l’équipe demeure au premier rang du classement de la Ligue Frontière de baseball et elle doit une partie de ses succès aux releveurs.

«Je ne m’attendais pas à de telles performances en relève en début de saison et c’est une grosse partie des succès de l’équipe», a convenu le gérant Patrick Sclabrini, dont la saison se poursuivra dès mardi au New Jersey pour le début d’une série de trois matchs face aux Jackals.

Les Capitales (45-21) comptent évidemment sur le releveur étoile Samuel Adames, qui présente une moyenne de points mérités de 1,44 et qui compte 12 sauvetages. Or, l’artilleur gaucher Nick Horvath en est un autre qui fait drôlement le travail cette saison pour le club de Québec.

Encore dimanche, malgré une défaite de 5 à 4 en supplémentaire des Capitales contre les Wild Things à Washington, Horvath n’a cédé que deux petits buts sur balles en deux manches et un tiers à l’adversaire. Il a surtout réalisé cinq retraits sur des prises.

Le Floridien de 26 ans, qui avait d’ailleurs été repêché par les Orioles de Baltimore en 2018, a ainsi abaissé sa moyenne à 1,32 avec les Capitales depuis le début de la saison. En 34 manches lancées, il n’a cédé que cinq points mérités en plus de totaliser 50 retraits sur des prises.

«Horvath est aussi dominant qu’Adames, c’est notre one-two punch, a décrit Scalabrini. C’est un luxe pour nous de compter sur une telle combinaison avec un lanceur gaucher et un lanceur droitier. Ce n’est pas évident pour les frappeurs.»

Épeurant, mais efficace

Pour ajouter au portrait, le gérant des Capitales a aussi vanté Ian Codina, au passage, sans oublier Frankie Moscatiello.

«Dans le cas de Frankie, il est plus épeurant que les autres, a estimé Scalabrini, en riant. Il fait des retraits au bâton, mais il donne aussi des buts sur balles.»

Malgré tout, la moyenne de points mérités de Moscatiello demeure à 2,28. Ayant parfois profité de l’appui de l’attaque, il présente aussi un dossier de 5-2.

Après la série de trois matchs face aux Jackals (31-34), les Capitales seront de retour à domicile, de vendredi à dimanche, pour accueillir les Aigles de Trois-Rivières (36-30).