Crédit : AFP

Omnium banque Nationale

Félix Auger-Aliassime parmi les têtes de série à Montréal

Publié | Mis à jour

Le Québécois Félix Auger-Aliassime sera la huitième tête de série de l’Omnium Banque Nationale, la semaine prochaine à Montréal, où il tentera de mettre la main sur un premier titre Masters 1000 en carrière.

C’est ce que les organisateurs ont annoncé, lundi. FAA, neuvième raquette mondiale, gagne une place parmi les favoris en raison de l’absence d’Alexander Zverev, et devrait par ailleurs en gagner une autre lorsque le forfait de Novak Djokovic – non-vacciné – sera confirmé, d’ici le tirage au sort de vendredi.

D’ici là, Auger-Aliassime tentera de se préparer en participant au tournoi ATP 250 de Cabo San Lucas, au Mexique. Il amorcera son parcours au deuxième tour, mardi, contre le vainqueur du match opposant Alex Hernandez à John Millman.

Il s’agira de son premier tournoi sur surface dure après la saison sur gazon qui ne s’est pas très bien terminée pour lui. En effet, il a été coup sur coup éliminé au premier tour à Wimbledon et à Newport.

À Montréal, il tentera de faire mieux qu’en 2019 lorsqu’il avait été sorti au troisième tour. L’année dernière à Toronto, il avait été écarté d’entrée de jeu.

Son compatriote Denis Shapovalov, 22e au monde, sera également de la partie. Cette semaine, il est à Washington (ATP 500), où il est le sixième favori pour l’emporter. Il affrontera mercredi au deuxième tour le gagnant d’un duel entre J.J. Wolf et Taro Daniel.

Les meilleurs

Installé au sommet du classement de l’ATP, Daniil Medvedev sera bien évidemment le favori à Montréal. Cinq fois champion du tournoi, l’Espagnol Rafaël Nadal sera pour sa part deuxième tête de série devant son compatriote Carlos Alcaraz.

Lorsque les hostilités seront lancées au stade IGA, 14 des 16 meilleurs joueurs au monde devraient être présents.

«C’est un bon sentiment d’accueillir à nouveau les meilleurs joueurs de l’ATP à Montréal, se réjouissait Eugène Lapierre, directeur de l’Omnium Banque Nationale de Montréal, dans un communiqué. Les joueurs adorent venir à Montréal, car ils savent que le stade sera rempli d’amateurs passionnés qui les soutiennent.»