Crédit : AFP

Golf

Taylor Pendrith laisse filer la victoire

Publié | Mis à jour

Après avoir flirté avec la victoire toute la fin de semaine, le Canadien Taylor Pendrith s’est finalement contenté de la deuxième position au terme de la Classique Rocket Mortage, dimanche à Detroit.

Auteur d’une carte de 72 (N) en quatrième ronde, Pendrith devra ainsi attendre avant de mettre la main sur un premier titre de la PGA. Au cours de cette dernière journée, il a réussi trois oiselets, mais il a commis autant de bogueys.

Le représentant de l’unifolié a ainsi montré le même cumulatif que les Américains Patrick Cantlay (66) et Cameron Young (68), à 267 (-21). Le trio a toutefois eu besoin de cinq coups de plus que Tony Finau (67) pour parcourir quatre fois le terrain.

Finau remporte donc un deuxième tournoi consécutif puisqu’il a également soulevé le trophée de l’Omnium 3M, dimanche dernier.

Un peu plus loin derrière, le Sud-Coréen Joohyung Kim (63) a été le meilleur golfeur de la journée. En plus d’un aigle au 10e fanion, il a cumulé sept oiselets, de sorte qu’il a grimpé de 17 échelons pour pointer au septième rang du classement final.

Également en action, le Canadien Adam Svensson (72) a lui aussi joué la normale et a terminé le tournoi à 276 (-12), en 24e position. Adam Hadwin (67) a fait un bon de 23 places jusqu’en 37e position, à 278 (-10).

Seul autre Canadien à avoir évité la coupure, Roger Sloan (71) a terminé 49e, à 280 (-8). Nick Taylor, Michael Gligic et Mackenzie Hughes n’avaient pas survécu aux deux premières rondes.

Les golfeurs de la PGA reprendront l’action dès la fin de semaine prochaine à l’occasion du Championnat Wyndham.