Crédit : AFP

Golf

Maude-Aimée Leblanc devra attendre pour son premier titre

Publié | Mis à jour

La Québécoise Maude-Aimée Leblanc n’a pas été en mesure de maintenir le rythme, dimanche à l’occasion de la dernière ronde de l’Omnium écossais tenu à Ayrshire, si bien qu’elle a terminé au huitième rang, à sept coups de la gagnante Ayaka Furue.

Leblanc pointait pourtant au troisième échelon après trois jours de compétition, à seulement un coup de Lydia Ko et Céline Boutier. Elle a toutefois commis deux bogueys et un double boguey, de sorte qu’elle a glissé au classement.

Avec cette carte de 72 (N), elle revendique un cumulatif de 174 (-14) dans ce tournoi et devra donc attendre avant de remporter un premier tournoi de la LPGA.

Avec de l’aide

La tendance à la hausse demeure malgré tout bien évidente pour l’athlète de 33 ans. En effet, ses 202 coups après 54 trous représentaient une marque personnelle et elle a terminé trois fois dans le top 10 cette saison.

La principale intéressée estime que ses succès sont principalement dus à sa bonne attitude.

«J’ai commencé à travailler avec un psychologue du sport il y a quelques mois, a-t-elle confié, samedi, au site officiel de la LPGA. J’ai l’impression que mes pointages ne représentaient pas mon jeu ces derniers mois et c’était frustrant.»

«Cette frustration a un peu trop pris le dessus, alors j'ai essayé d’être plus détendu et de regarder le côté positif. Dans ces moments du passé, mon adrénaline a tendance à monter un peu et il devient plus difficile de contrôler la distance, puisque tout devient un peu plus rapide. Il faut essayer de tout ralentir.»

Record

Pendant que Leblanc progresse, Furue, quant à elle, a réussi dans sa tentative de remporter un premier événement de la LPGA avec un rendement de 267 (-21). La Japonaise de 22 ans ne comptait qu’un seul top 10 en carrière jusqu’ici.

Ayant amorcé sa dernière ronde en neuvième position, elle a inscrit pas moins de 10 oiselets à sa fiche pour clore l’événement. Sa carte de 62 est par ailleurs une nouvelle marque de parcours.

«J'étais à quatre coups derrière. Je pensais que ce serait difficile de rattraper les bonnes joueuses au sommet, a-t-elle déclaré après l’événement. Mais je suis très heureuse d'avoir joué du bon golf et j'ai pu sortir vainqueuse.»

Boutier (69) a quant à elle pris la deuxième place après une ronde en montagnes russes au cours de laquelle elle a cumulé sept oiselets, mais aussi quatre bogueys. Elle accuse trois coups de retard sur la championne. La Sud-Coréenne Hyo Joo Kim (66) et l’Américaine Cheyenne Knight (67) suivent ensuite avec une frappe de plus à leurs dossiers.

La LPGA reprendra l’action la fin de semaine prochaine avec l’Omnium AIG organisé à East Lothian, en Écosse.