Crédit : AFP

MLB

Un grand rêve réalisé pour Charles Leblanc

Publié | Mis à jour

Rêve accompli : le Québécois Charles Leblanc a fait ses débuts officiels dans le baseball majeur, samedi soir, dans l’uniforme des Marlins de Miami.

Le nom de Leblanc avait effectivement été inséré dans la formation partante de l’équipe floridienne en vue de l’affrontement face aux Mets de New York, au LoanDepot Park, à Miami. Ce sont les visiteurs qui l’ont emporté 4 à 0.

L'athlète originaire de Laval, qui est âgé de 26 ans, a entamé la rencontre au troisième but en défensive et frappait au neuvième rang.

Il a effectué trois présences au bâton, étant retiré sur des prises à ses deux premières. En huitième manche, il a cette fois atteint les buts grâce à un double au champ droit. Leblanc a toutefois été gourmand en tentant de voler le troisième coussin, mais le receveur Tomas Nido a vu clair dans son jeu pour le retirer.

Crédit photo : AFP

Disons que c’était une petite revanche pour Nido, qui s’était fait avoir par le nouveau venu quelques instants plus tôt. Leblanc a plongé à sa gauche pour récupérer la balle frappée au sol par le Portoricain, avant d’y aller d’un relais précis pour le prendre de vitesse au premier coussin.

Dur labeur

Le Québécois a trimé dur dans les ligues mineures pour finalement atteindre le baseball majeur. Il avait été sélectionné en quatrième ronde par les Rangers du Texas au repêchage de 2016. En décembre dernier, il était passé aux Marlins par le biais d’un repêchage spécial réservé aux joueurs des ligues mineures.

«De le voir atteindre le plus haut niveau, on ne peut qu’être fier de lui, a décrit son agent Jethro Supré, avec fébrilité et émotion. Depuis qu’il a 14 ans qu’on travaille ensemble, on a mis un plan en place et il a répondu présent avec des investissements au niveau du temps et de nombreux déplacements. Aujourd'hui, on voit et on apprécie le résultat, mais le parcours pour arriver au baseball majeur n’est pas toujours attrayant, ça prend de la résilience pour y arriver.»

«Je suis content pour lui, mais aussi pour toute la famille Leblanc qui est une famille pure de baseball, a ajouté Supré, précisant que les proches avaient pu faire le voyage pour assister au match en Floride. Je pense aussi à ceux qui travaillent dans l’ombre comme son préparateur physique Simon Lepage, qui est aussi son ami et son confident.»

Précédemment rappelé par les Marlins, Leblanc était aussi présent à la partie disputée vendredi soir, mais n’avait pas été utilisé.

Cette saison, en 87 parties avec le Jumbo Shrimp de Jacksonville, au niveau AAA, Leblanc a maintenu une moyenne au bâton de ,302, ce qui devait tôt ou tard mener à son rappel par les Marlins.

- Avec la collaboration de Benoît Rioux, de l'Agence QMI