Crédit : AFP

LNH

Patrick Kane: partira, partira pas?

Publié | Mis à jour

Les rumeurs de transaction entourant Patrick Kane ont redoublé d’ardeur dans les derniers jours, maintenant que les Stars de Dallas ont été présentés comme une destination possible pour le joueur vedette des Blackhawks de Chicago.

L’Américain s’est fait beaucoup moins vocal que son coéquipier et capitaine Jonathan Toews, qui semble peu enclin à embarquer dans le train de la reconstruction de l’équipe de l’Illinois.

Les deux vétérans possèdent des clauses de non-échange complètes, mais pourraient bien finir par partir de leur propre gré, surtout qu’ils deviendront tous deux joueurs autonomes au terme de la prochaine saison.

L’informateur du site spécialisé The Fourth Period David Pagnotta a rapporté jeudi que les Blackhawks auraient engagé des discussions avec quelques équipes par rapport au cas de Kane. Les Stars seraient l’une des formations intéressées.

Or, le journaliste de The Athletic Mark Lazerus a rejeté les rumeurs, ajoutant que les Hawks n’avaient entretenu aucune discussion sérieuse à ce propos.

Dallas, une vraie destination?

Bien qu’ils soient sans doute désireux d’améliorer leur formation, les Stars ont d’autres chats à fouetter, eux qui doivent négocier avec les joueurs autonomes avec compensation Jason Robertson et Jake Oettinger. Si tout va bien, l’attaquant et le gardien devraient s’entendre à long terme à Dallas et toucher le gros lot.

Le directeur général Jim Nill s’est d’ailleurs donné un peu de marge de manœuvre à ce niveau en ne retenant pas les services du défenseur John Klingberg, qui a signé un pacte d’un an et de 7 millions $ avec les Ducks d’Anaheim, vendredi.

À l’attaque seulement, l’organisation texane doit composer avec les lourds contrats de Jamie Benn et Tyler Seguin. Ajouter les 10,5 millions $ que doit toucher Kane en 2022-2023 semble utopique, à moins d’une transaction impliquant un gros morceau ou une entente permettant de retenir une partie du salaire.

Malgré les difficultés des dernières années chez les Blackhawks, Kane demeure l’un des meilleurs joueurs offensifs de la Ligue nationale de hockey. L’ancien vainqueur du trophée Art-Ross a accumulé 92 points en 78 rencontres la saison dernière. Dans la dernière décennie, il n’a connu qu’une seule campagne sous la moyenne d’un point par match.

Le joueur de 33 ans a passé toute sa carrière avec Chicago, l’équipe qui a fait de lui le premier choix au total du repêchage de 2007. C’est aussi là qu’il a remporté trois coupes Stanley et les trophées Conn-Smythe, Hart, Ted-Lindsay et Calder.