Crédit : AFP

MLB

MLB: les Mariners ont donné le ton

Publié | Mis à jour

Décidément, les Mariners de Seattle sont bien déterminés à participer aux éliminatoires du baseball majeur pour une première fois depuis 2001.

En faisant l’acquisition du lanceur partant Luis Castillo dans une transaction avec les Reds de Cincinnati, vendredi soir, les Mariners (54-47) viennent de lancer un message fort aux autres formations. L’équipe avec laquelle évolue le Québécois Abraham Toro a même sacrifié l’un de ses plus beaux espoirs, soit le joueur d’avant-champ Noelvi Marte, dans l’échange.

Castillo, 29 ans, était l’un des joueurs les plus convoités à l’approche de la date limite des transactions fixée au 2 août.

«C’est l’un des meilleurs lanceurs du baseball majeur, il s’est établi comme un partant dominant, a réagi le gérant Scott Servais, au moment de commenter l’acquisition devant les médias. Nous avons l’occasion d’accomplir quelque chose d’énorme ici cette année. Parfois, il faut tenter sa chance, prendre un risque, pour être ultimement récompensé.»

En 14 départs avec les Reds cette saison, Castillo a conservé une moyenne de points mérités de 2,86. Il a notamment réussi 90 retraits au bâton en 85 manches. Malgré tout, son dossier est de 4-4, lui qui n’a pas toujours été bien appuyé par l’attaque chez les Reds.

En plus de Marte, les Mariners ont cédé trois autres joueurs des ligues mineures, soit Levi Stoudt, Edwin Arroyo et Andrew Moore. Originaire de la République dominicaine, Marte, âgé de seulement 20 ans, a notamment frappé 15 circuits en 85 matchs depuis le début de la saison, au niveau A-fort, avec le club-école d’Everett.

Tourner la page

En 2021, rappelons que les Mariners, avec une belle poussée dans les deux dernières semaines du calendrier, étaient passés bien près de prendre part aux éliminatoires en montrant une excellente fiche de 90-72.

À propos du Québécois Abraham Toro, qui avait été échangé des Astros de Houston aux Mariners en juillet 2021, il maintient une faible moyenne au bâton de ,175 cette saison. Toro, polyvalent en défensive, démontre néanmoins de la puissance et de l’opportunisme avec huit circuits et 24 points produits en 79 rencontres.