Crédit : AFP

Golf

Maude-Aimée Leblanc à un seul coup de la tête en Écosse

Publié | Mis à jour

La Québécoise Maude-Aimée Leblanc n’est qu’à un coup de la tête après 54 trous à l’Omnium écossais Trust Golf de la LPGA. Samedi, sur le parcours d’Ayrshire, elle a remis une carte de 66 (-6), la meilleure de la journée.

Leblanc est en quête d’un premier titre en carrière sur le circuit de la LPGA. Elle a réussi deux top 10 en début de saison, dont une quatrième place à la Classique JTBC, un sommet personnel.

La golfeuse de 33 ans est en feu en Écosse, elle qui a calé sept oiselets en troisième ronde, dont trois consécutifs entre les septième et neuvième fanions. La Sherbrookoise aurait pu se hisser en tête, mais un boguey au 16e l’a ralentie quelque peu. Elle a néanmoins terminé sa journée en retranchant un coup à la normale au 18e trou.

Leblanc a ainsi répondu avec brio à sa carte de 69 (-3) remise la veille. Leblanc est désormais troisième, à égalité avec l’Allemande Leonie Harm, en vertu de son cumulatif de 202 (-14). Lydia Ko a perdu des plumes samedi, devant se contenter d’une ronde de 71 (-1). La Néo-Zélandaise, meneuse après 36 trous, partage maintenant le sommet avec la Française Celine Boutier, à -15.

PGA : Pendrith toujours au sommet, mais pas seul

Comme au terme de la première ronde, le Canadien Taylor Pendrith partage la position de tête avec l’Américain Tony Finau après 54 trous à la Classique Rocket Mortgage, disputée à Detroit.

Seul en tête après deux rondes, le représentant de l’unifolié a connu une bonne troisième journée d’activités, lui qui a remis une carte de 66 (-6) ponctuée de huit oiselets et deux bogueys. Son rival a légèrement mieux fait, avec un pointage de 65 (-7).

Les deux hommes présentent ainsi un cumulatif de 195 (-21) après trois jours. Ils amorceront la ronde finale avec une avance relativement agréable de quatre coups sur leur plus proche poursuivant, l’Américain Cameron Young.

Outre Pendrith, trois autres membres de la feuille d’érable avaient assuré leur place dans les rondes de la fin de semaine à la conclusion de la deuxième ronde. Adam Svensson est le mieux classé des trois, lui qui a fait un saut de 12 positions en vertu d’une carte de 67 (-5). Il pointe à égalité au neuvième rang, à neuf coups des meneurs.

Roger Sloan (209; -7) et Adam Hadwin (211; -5) peuvent, pour leur part, abandonner tout espoir de rejoindre les meneurs.