Crédit : AFP

Golf

Maude-Aimée Leblanc se maintient dans le top 10

Publié | Mis à jour

Malgré une bonne deuxième ronde à l’Omnium écossais Trust Golf de la LPGA, la Québécoise Maude-Aimée Leblanc s’est éloignée de la tête du classement, vendredi, à Ayrshire.

L’athlète de 33 ans a dorénavant un retard de six frappes sur la meneuse après 36 trous, soit la Néo-Zélandaise Lydia Ko. Leblanc avait amorcé sa journée de boulot à trois coups de la tête, elle qui avait réussi une ronde de 67 (-5) lors de son premier tour de piste.

Cette fois, la Sherbrookoise a remis une carte de 69 (-3). Elle a amassé quatre oiselets, dont trois consécutifs aux 12e, 13e et 14e fanions. L’unique représentante de l’unifolié présente à ce tournoi a aussi commis un boguey.

Leblanc partage le 10e rang avec six adversaires, et ce, en vertu d’un cumulatif de 136 (-8).

De son côté, Ko a joué 65 (-7) pour une deuxième journée de suite. Elle a démontré tout son talent en récoltant cinq oiselets et un aigle. La meneuse amorcera la troisième ronde avec deux coups d’avance sur l’Américaine Lilia Vu.

Pendrith aux commandes après 36 trous

Le Canadien Taylor Pendrith n’aurait pas pu espérer meilleur scénario après 36 trous à la Classique Rocket Mortgage de la PGA, disputée à Detroit, lui qui mène le tournoi.

À égalité avec l’Américain Tony Finau avant d’amorcer sa journée de travail, le représentant de l’unifolié a cogné la balle une fois de moins que son rival, lui permettant de s’emparer seul de la position de tête. Il a finalement remis une deuxième carte de 65 (-7), après avoir joué un coup de moins la veille.

Pendrith a amorcé sa deuxième sortie de belle manière, calant quatre oiselets de suite. Il en a ajouté un autre sur le neuf d’aller, avant d’en réussir un au 10e, puis un autre au 14e. Près d’une ronde sans bavure, il a toutefois effectué son seul faux pas de la journée au 16e fanion, commettant un boguey, avant de se reprendre avec un oiselet sur le vert suivant. Il affiche donc un cumulatif de 129 (-15).

Des six autres Canadiens en lice, seulement la moitié ont été en mesure de se qualifier pour les rondes de la fin de semaine. Adam Svensson est à huit coups de son compatriote à mi-chemin dans ce tournoi, mais il partage tout de même la 21e position. Pour leur part, Adam Hadwin et Roger Sloan pointent à égalité au 35e rang, deux coups derrière Svensson.

Finalement, Nick Taylor (142; -2), Michael Gligic (143; -1) et Mackenzie Hughes (148; +4) n’ont pas été en mesure d’éviter le couperet, eux qui ont respectivement pris les 76e, 93e et 142e places.